EMPREINTES DE DINOSAURES : COMMENT SE FORMENT-ELLES ?

Les empreintes fossilisées, appelées ichnites, sont un type de fossile et une fenêtre sur la vie des dinosaures. Elles se sont formées de la même manière que nos empreintes de pieds sur un sol mou, comme la boue. Mais plutôt que d'être effacées, les traces de certains mouvements de ces reptiles ont survécu pendant des millions d'années.

La paléoichnologie (l'étude formelle de ces fossiles) a commencé en 1836, lorsque Edward Hitchcock a trouvé des traces de ce qu'il pensait être des oiseaux "grégaires" dans une carrière. Il a ensuite recueilli près de 2000 empreintes de dinosaures. La plus grande connue à ce jour mesure 1,7 mètres de long. Elle a été découverte sur le littoral de Kimberley, sur la côte nord-ouest de l'Australie occidentale. 🦘

Empreinte de dinosaure

Par Greg Willis sur Wikimedia Commons [CC BY-SA 2.0]

Comment se forment les empreintes fossiles ?

L'empreinte laissée par la patte d'un animal lorsqu'il s'enfonce dans le sol s'appelle une trace. Lorsqu'elles marquent directement le sol, on parle de vraie trace.

Vasiere

Par Hans sur Pixabay

Le sol sous la patte d'un animal est comprimé lorsqu'il fait un pas. Aussi, cela laisse des indices spécifiques sous la vraie trace. Ces éléments sont connus sous le nom de sous-traces, sous-empreintes ou empreintes fantômes.

Les sous-traces peuvent s'étendre de quelques centimètres jusqu'à un mètre en dessous de l'endroit où la patte de l'animal s'est enfoncé dans le sol. Dans les empreintes fossilisées, il arrive de trouver à la fois des traces de pas et leurs sous-empreintes associées.

Les traces peuvent également se conserver sous forme de moulages naturels, lorsqu'un matériau a rempli l'empreinte originale.

Une piste est un ensemble d'empreintes de pas consécutifs du même animal. 🐾

Piste Dinosaure

Par Alain Bosc sur Pixabay 

Pourquoi certaines empreintes se fossilisent ?

Un dinosaure peut laisser d'innombrables empreintes, mais un seul squelette. Cependant, pour que des traces se forment et se conservent, les conditions doivent être parfaites.

La consistance du sol influence la forme, la taille et la profondeur de la trace et de toute empreinte associée. Pour une empreinte parfaite, le sol ne doit être ni trop dur ni trop mou. 📏

Si le sol est trop dur, l'empreinte résultante sera très peu profonde, présentera très peu de détails ou ne se formera pas du tout.

Si le sol est trop mou, la trace pourrait s'effondrer sur elle-même. Et si elle se conserve, elle aurait l'air déformée. Par exemple, les marques de doigts pourraient se transformer en fentes au lieu de doigts ou d'orteils distincts. Une fois formées, les empreintes pourraient facilement se dégrader, se remplir ou s'effacer.

Marquez vous aussi votre empreinte en portant ces superbes Chaussons Patte de Dinosaure !

 

Pattes de Dinosaure

 

Les sols mous des anciens rivages ou des vasières sont des endroits où il est courant de trouver des traces de dinosaures fossilisées. 🏞

En France, les empreintes découvertes dans la grotte de Castelbouc ont été formées entre 166 et 168 millions d'années avant notre ère, en plein Jurassique. Le site était alors à la surface de la planète, mais des processus géologiques spectaculaires ont enfoui les sédiments. De nos jours, ces empreintes se trouvent 500 mètres au-dessous de la surface, sur le plafond de la grotte.

Contrairement aux os, qui devaient être recouverts rapidement après la mort d'un dinosaure pour se conserver, les traces devaient d'abord être cuites au soleil. Cela aurait pris de quelques jours à quelques mois, selon les conditions. Ce n'est qu'ensuite qu'une couche de boue, de cendres ou autre a recouvert les empreintes et les a conservées.

Empreinte de Dinosaure Encisco Espagne

Empreinte de théropode, par Jynus sur Wikimedia Commons [CC BY 2.5]

Que peuvent nous dire les empreintes de dinosaures ?

Les empreintes de dinosaures sont une sorte de fossile sous forme de traces. Elles témoignent de l'activité de l'animal lorsqu'il était vivant, mais ne font pas partie de l'animal lui-même. Les scientifiques qui étudient ce type de fossile sont appelés ichnologues. 👩‍🔬👨‍🔬

Il est presque impossible de dire exactement quelle espèce de dinosaure a laissé une trace. Par exemple, de nombreux théropodes ont des pattes à trois orteils d'apparence similaire. De plus, les os ne contiennent pas les tissus mous qui faisaient partie de la patte qui a laissé l'empreinte.

Les os des spécimens trouvés à proximité d'un site de traces ne sont probablement pas ceux du dinosaure qui a fait les traces, car ils se seraient fossilisés dans des conditions différentes. Il est très rare que les paléontologues trouvent des empreintes qui correspondent aux squelettes, ossements, crânes et autres restes trouvés dans une même zone. 🦴

Les ichnologues sont généralement capables d'identifier quel groupe de dinosaures a fait une trace en utilisant des indices tels que la taille et la forme d'une empreinte. L'emplacement géographique et l'âge des roches peuvent aider à réduire le nombre d'espèces potentielles.

Les experts en paléontologie peuvent également déterminer si une piste a été tracée par un dinosaure bipède ou quadrupède. Les empreintes bipèdes ont été laissées par des théropodes (dinosaures carnivores) ou des ornithopodes. 

Empreintes dinosaure ornithopode

Empreintes d'Ornithopode, par LIMO 5 sur Wikimedia Commons [CC BY-SA 4.0]

Les théropodes, tels que le Tyrannosaure, le Baryonyx ou le Vélociraptor, avaient des empreintes plus étroites et plus longues que les ornithopodes. Les empreintes de pattes des théropodes ont généralement des orteils longs et fins et un contour en forme de V. 🦖 Les empreintes d'ornithopodes ne présentent pas de marques de griffes distinctives et ont généralement un aspect plus arrondi avec des doigts plus larges.

Les thyréophores (dinosaures blindés), y compris les stégosaures et les ankylosaures, les cératopsiens comme les Triceratops, et les sauropodes (dinosaures herbivores) comme les Diplodocus, étaient quadrupèdes.

Différencier des empreintes d'ankylosaures, de stégosaures et de cératopsiens représente un véritable challenge. Ils avaient tous cinq doigts, les stégosaures avaient trois orteils, les cératopsiens quatre et les ankylosaures trois ou quatre. Les stégosaures et les ankylosaures se sont chevauchés dans le temps et dans l'espace, il peut donc être difficile de distinguer leurs traces. On distingue les cératopsiens des stégosaures par le nombre d'orteils, bien qu'ils aient vécu beaucoup plus tard.

Retrouvez le célèbre "lézard rigide" avec cette Peluche Dinosaure Ankylosaure de 120 cm !

Peluche Ankylosaure

Les ankylosaures avaient généralement des orteils plus longs que les cératopsiens. De plus, les cératopsiens pouvaient marcher sur le bout de leurs doigts pour ne pas laisser d'empreinte de paume, alors que les ankylosaures marchaient avec la paume à plat sur le sol.

Les sauropodes ont produit les plus grandes traces de tous les dinosaures. Leurs empreintes étaient larges et circulaires, avec cinq orteils. Les empreintes des pattes avants des sauropodes étaient plus petites en comparaison et avaient un contour en forme de croissant. La plupart des sauropodes avaient des griffes sur leur pattes avants. Les pattes arrières avaient généralement trois griffes. 🦕

À certains endroits, on ne trouve que des empreintes de pattes avants de sauropodes. Cela peut être dû au type de sol sur lequel ils marchaient et à la façon dont ils répartissaient leur poids. Certains paléontologues suggèrent que cela est une preuve que les sauropodes nageaient, utilisant leurs pattes avants pour se traîner le long des rivières.

Une empreinte parfaitement conservée peu donner des indices sur la peau ou sur les griffes d'un dinosaure. Aussi, cela peut permettre de déterminer si les doigts étaient flexibles.

Vous souhaitez agrandir votre collection avec des dinos ultra détaillés ? Nous vous proposons ces Figurines la Famille Dinosaure.

Figurines Dinosaures

Les empreintes fossiles sont un témoignage de la façon dont un dinosaure se déplaçait. Elles montrent la longueur du pas qu'il faisait. Cela peut être interprété à partir de l'espacement des empreintes. Il est parfois possible d'estimer la vitesse à laquelle le dinosaure se déplaçait. 🏎

Une série de traces parallèles peut suggérer que les reptiles se déplaçaient en groupe et pourrait indiquer un éventuel comportement de troupeau. Certains experts pensent que certaines pistes comportant des empreintes de différents types de dinosaures témoignent de scènes de chasse préhistoriques. Cependant, les empreintes de prédateurs et de proies au même endroit peuvent avoir été faites à des heures, voire des semaines d'intervalle.

Vous aimerez aussi lire

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré