TOUT SAVOIR SUR LA PANGÉE

Il y a environ 280-230 millions d'années, les continents terrestres que nous connaissons aujourd'hui étaient tous assemblés les uns des autres, sous la forme d'un seul continent appelé Pangée. C'était un supercontinent qui existait à partir de la fin du Paléozoïque −252,2 Ma et au début de la période du Mésozoïque.

La Pangée s'est assemblée il y a environ 335 millions d'années, à partir de plus petits continents. Elle a commencé à se disloquer il y a plus ou moins 175 millions d'années. Une grande partie de La Pangée se trouvait dans l'hémisphère sud et non comme aujourd'hui où la répartition de la masse continentale se trouve autour de l'équateur. Elle était entourée d'un superocéan : la Panthalassa.

La Pangée s'est formée par une succession d'événements graduels s'étendant sur plusieurs centaines de millions d'années. Le continent connu sous le nom de Laurentia, (territoires de l'Amérique du Nord), a fusionné avec d'autres petits continents formant alors l'Euramérique ou Laurussia, il y a environ 480 millions d'années. Par la suite, le supercontinent Gondwana qui comprenait l'Australie, l'Afrique, l'Amérique du Sud et le sous-continent indien est entré en collision avec l'Euramérique.

Trias

 

Carte des terres émergées au Trias. Par Benoit Rochon [CC BY 3.0]

Répartition de la faune et de la flore

La Pangée est le plus récent supercontinent à avoir existé et le premier à avoir été reconstitué par les géologues. Supercontinent est une notion énoncée par le scientifique Alfred Wegener.

Le nom "Pangée/Pangaea" est dérivé du grec ancien pan (πᾶν, "tout, entier, entier") et Gaia (Γαῖα, "Déesse mère")

Les fossiles permettent de valider le supercontinent Pangée. En effet, on retrouve des fossiles du Lystrosaurus therapsid en Inde, en Afrique du Sud et en Antarctique, ces pays étant aujourd'hui très éloignés les uns des autres. Le Mésosaurus à quand a lui été retrouvé en Afrique de l'Ouest et au Brésil. L'hypothèse est également vérifiée à travers la flore Glossopteris.

répartition des fossiles dans la Pangée

La répartition des fossiles sur les continents est une des preuves de l'existence de la Pangée.

Une continuité des chaînes de montagnes

L'étude paléomagnétique des trajectoires polaires apparentes soutient par ailleurs la théorie d'un supercontinent. À partir de l'orientation des minéraux magnétiques dans les roches, les géologues sont en capacité d'indiquer quels ont pu être les déplacements des plaques continentales. En effet, leurs propriétés magnétiques orientée vers les pôles forment des indications précieuses pour mieux situer ces plaques.

Une preuve supplémentaire d'un supercontinent Pangée est la continuité des chaînes de montagnes. En effet, la chaîne des Appalaches, qui s'étend des Calédonides d'Irlande, de Scandinavie, du Groenland, de Grande-Bretagne, jusqu'au sud-est des États-Unis en est un exemple.

La formation des plaques tectoniques à créer des bouleversement majeur sur la physionomie des environnements. En effet, à travers les tremblements de terres et leurs collisions tectoniques, des gouffres, montagnes et vallées se sont formés. 

La séparation de la Pangée

La Pangée s'est séparée lorsqu'une faille en trois parties s'est creusée entre l'Amérique du Sud, l'Afrique et l'Amérique du Nord. Le phénomène a commencé lorsque le magma a remonté à travers la croûte terrestre, créant une zone de fracture volcanique.

Alors que ces anciennes parties de la Pangée, correspondant à la taille d'un continent divergeaient, des éruptions volcaniques majeures ont répandu des centres sur l'ensemble de la planète. Suite à cette séparation des continents, le bassin océanique Atlantique s'est peu à peu formé.

Dislocation de la Pangée

On peut résumer l'éclatement de la Pangée en trois grandes phases.

Phase 1 : Détachement de l'océan Téthys

La première phase a commencé au Jurassique moyen précoce (environ 175 Ma), lorsque la Pangée a commencé à se détacher de l'océan Téthys à l'est et du Pacifique à l'ouest.

Phase 2 : Séparation du Gondwana

La deuxième phase majeure de la désintégration de la Pangée a commencé au Crétacé précoce (150-140 Ma). Le supercontinent mineur du Gondwana s'est séparé en plusieurs continents (Afrique, Amérique du Sud, Inde, Antarctique et Australie).

Phase 3 : Séparation de la Laurasie et de l'Eurasie

La troisième phase majeure et finale de l'éclatement de la Pangée s'est produite au début du Cénozoïque (du Paléocène à l'Oligocène). Au moment de la séparation du Groenland et de l'Amérique du Nord, la Laurasie (Laurentia) s'est séparée. Cela à alors ouvert la mer de Norvège vers 60-55 Ma.

La séparation de la Pangée au fil du temps

La séparation de la Pangée au fil du temps

Lorsque la Pangée s'est séparée, la réorganisation des continents a modifié la fonction des océans et des voies maritimes. Ce bouleversement de la disposition des continents a changé la répartition des températures des océans. En effet, avec la connexion de l'Amérique du Sud et de l'Amérique du Nord les courants équatoriaux ne peuvent alors plus échanger, de l'océan Atlantique à l'océan Pacifique.

Le nouvel océan à modifié les courants atmosphériques à travers son courant circumpolaire allant d'ouest en est. Les transferts d'eau et d'air chauds vers les latitudes hautes, ont ainsi été bloqué par les courants océaniques et atmosphériques.

Il existe des preuves que la détérioration de la partie nord de la Pangée a contribué à l'extinction du Permien. L'un des cinq principaux événements d'extinction massive de la Terre, qui a entraîné la perte de plus de 90 % des espèces marines et de 70 % des espèces terrestres.

La Pangée vous intéresse ? Alors vous aimerez certainement vous reposer dans une couette dinosaure 🦕

 Housses de couette dinosaure

Vous aimerez aussi lire

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré