CRATÈRE DE CHICXULUB

Cratère de Chicxulub

Enfouis sous des milliers de mètres de calcaire dans la péninsule du Yucatán, on retrouve les vestiges d'un impact si grand qu'il a anéanti plus de la moitié des espèces de la Terre. Le cratère de Chicxulub, du nom du village qui se trouve près de son centre, s'étend sur plus de 117 kilomètres de diamètre, dont environ la moitié se trouve sous le golfe du Mexique.

Position géographique du cratère de 

Chicxulub

Il y a environ 65 millions d'années, un astéroïde ou une comète de la taille d'une petite ville s'est précipité vers la Terre. Avec une force de 100 millions de mégatonnes de TNT (deux millions de fois plus puissante que la bombe humaine la plus puissante), elle s'est écrasée sur notre planète et a eu des conséquences dévastatrices tant pour les dinosaures que pour toute autre forme de vie.

Les ondes de choc se sont propagées vers l'extérieur du site, déclenchant des tremblements de terre et des éruptions volcaniques dans le monde entier. Dans les océans, l'explosion a déclenché des méga-tsunamis de plusieurs milliers de mètres de haut. D'énormes quantités de débris provenant de l'astéroïde et de la Terre ont été projetées dans l'atmosphère et bien au-delà. Certains des gros morceaux éjectés sont redescendus à grande vitesse, s'enflammant dans l'atmosphère et déclenchant des tempêtes d'incendies à échelle mondiales. Pendant ce temps, le ciel s'est obscurci sous l'effet d'un nuage de poussière qui recouvrait la Terre, bloquant la lumière du soleil et empêchant la photosynthèse pendant des années.

Animation montrant l'impact et la formation du cratère du Chicxulub

Animation montrant l'impact et la formation du cratère du Chicxulub. Par David Fuchs [CC BY 3.0]

Cependant, après des millions d'années d'érosion et de sédimentation, il est difficile de trouver aujourd'hui des preuves de cet événement cataclysmique. Même pour un spectateur se tenant haut au-dessus du centre du cratère, les effets de l'impact ne sont pas apparents. Les caractéristiques les plus révélatrices du paysage environnant sont peut-être les cénotes. Ces gouffres remplis d'eau, autrefois utilisés par les Mayas lors de cérémonies sacrificielles, parsèment le bord du cratère où la roche était affaiblie.

En fait, ce n'est qu'en 1978 que le cratère du Chicxulub au Mexique a finalement été mis au jour. Cette découverte est généralement attribuée à Glen Penfield, un géophysicien qui a remarqué les caractéristiques inhabituelles de la région alors qu'il travaillait pour la compagnie pétrolière mexicaine Pemex. En examinant une carte magnétique du golfe du Mexique, Penfield a observé un arc semi-circulaire suggérant la présence d'un cratère d'impact. À son insu, un ancien employé de Pemex avait remarqué une anomalie similaire sur une carte gravimétrique du Yucatán au Mexique. Cependant, la compagnie pétrolière a interdit à ce travailleur de publier ses conclusions et l'importance de la carte n'a pas été réalisée pendant des années avant que Penfield ne l'utilise pour confirmer ses soupçons.

Image tridimensionnelle montrant les anomalies gravitationnelles causées par le météorite de Chicxulub.
Image tridimensionnelle montrant les anomalies gravitationnelles causées par le météorite de Chicxulub.

Quelques années plus tard, des chercheurs tels que l'équipe de géologie père-fils Luis et Walter Alvarez et l'étudiant diplômé Alan Hildebrand, ont publié dans une nouvelle étude, des articles controversés qui suggèrent que l'impact d'un astéroïde aurait causé l'extinction massive à la fin du Crétacé. Comme preuve, les scientifiques se sont appuyés sur une couche d'argile enrichie en iridium vieille de 66 millions d'années, appelée la frontière K-T. Selon eux, seule une collision avec un grand corps extraterrestre pourrait expliquer les niveaux d'iridium (un élément rare d'abondance relative dans les météorites) présents dans la roche et la distribution mondiale de la couche limite.

Il a également été prédit et confirmé par la suite que les pressions et températures extrêmes associées à la violente explosion auraient éjecté et largement distribué du "quartz choqué" (un type déformé du solide cristallin familier) et des tectites (sphérules de roche de verre naturelle).

Vous aimez les dinosaures ? Alors les sweats dinosaures Dino Jurassic vous plairont avec certitude 🦖

Tee-Shirt T Rex

Tandis que la science se rapprochait d'une explication de la disparition des dinosaures, une autre décennie s'est écoulée avant que Chicxulub ne devienne le vestige de l'événement catastrophique. Cela s'est produit en 1990, lorsqu'un journaliste a informé Hildebrand des travaux de Penfield et que les deux scientifiques ont commencé à travailler ensemble sur des échantillons de forage Pemex prélevés sur le site. Rapidement, l'âge et les propriétés du cratère ont été confirmés comme étant en corrélation avec les prédictions.

Aujourd'hui, Chicxulub demeure un sujet d'étude brûlant. Certains chercheurs utilisent des modèles informatiques pour recréer le scénario de formation et expliquer les changements structurels du cratère, tandis que d'autres se préoccupent de retracer le parcours de l'astéroïde depuis la ceinture d'astéroïdes jusqu'à son lieu d'impact sur Terre.

Impact d'astéroïde

Le travail le plus controversé, implique d'identifier les événements exacts qui ont conduit à l'extinction des dinosaures. Il y a un désaccord considérable dans la communauté scientifique quant à savoir si l'impact était isolé ou s'il faisait partie d'une période relativement courte de collisions au cours de laquelle les périodes de refroidissement et de réchauffement planétaire ont finalement mis fin aux dinosaures.

Quoi qu'il en soit, des impacts de la taille du Chicxulub se produisent sur Terre environ une fois tous les 100 millions d'années, faisant du cratère du Mexique un rappel humble et peut-être troublant de la fragilité de la vie.

L'une des hypothèses sur l'extinction des dinosaures.

Vous aimerez aussi lire

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré