TOUS LES SECRETS DES DINOSAURES

Les définitions sur les dinosaures sont tellement diversifiées qu'aucune d'entre elles ne semble parfaite. Néanmoins, on retiendra qu’il s’agit de prédateurs qui ont quatre pattes, une queue ainsi qu’une peau épaisse. Ce sont des reptiles pas comme les autres. Si vous souhaitez en savoir plus sur eux, lisez cet article.

Le dinosaure est un reptile ovipare. Cela veut dire que lorsqu’il se reproduit, il pond des œufs. Plusieurs d’entre eux ont cohabité et dominé la terre durant 150 millions d’années.

En lisant cet article, vous découvrirez :

  • Ce qui caractérise un dinosaure ;
  • Les principales espèces ;
  • Les différents types de dinosaures  ;
  • Les nouvelles théories sur ces animaux  ;
  • La généalogie de ces reptiles  ;
  • Le lien entre le dinosaure et le poulet ;
  • Les recherches sur les cris de ces reptiles ;
  • S'ils savaient creuser ;
  • De nouvelles théories sur la cause de leur disparition.

Partons dès maintenant à la découverte de ces créatures.

Dinosaure herbivore

Les principales espèces de dinosaures

On retrouve chez les dinosaures deux structures de bassins différentes. Cela permet de les classer en deux groupes : les saurischiens et les ornithischiens.

Les saurischiens avaient un bassin proche de celui des lézards et des crocodiles. Contrairement aux ornithischiens, leur pubis était orienté vers l'avant. On retrouve dans ce groupe des carnivores tels que Tyrannosaurus Rex, mais aussi des herbivores.

Les ornithischiens avaient un bassin proche de celui des oiseaux. Cela peut sembler surprenant car ces derniers n'ont pas de parenté. Ils étaient herbivores et sur leur bassin, le pubis était orienté vers l'arrière.

Les Saurischiens

Parmi les saurischiens, nous distinguons deux catégories :

Les théropodes

Le premier groupe se constitue des dinosaures bipèdes, appelés théropodes. Ces animaux possédaient des dents tranchantes et étaient carnivores pour la plupart. Souvent équipés de cornes et de crêtes, ils avaient systématiquement des griffes. Dans ce groupe, on retrouve des dinosaures de petite taille tels que le Microraptor mais aussi des mastodontes tels que le T rex.

Terre des dinosaures

Les sauropodomorphes

Le second groupe se constitue de bipèdes et de quadrupèdes, appelés sauropodomorphes. Il s'agit de dinosaures herbivores possédant une longue queue et un long cou, ainsi qu'une petite tête. Ces animaux imposants vivaient en troupeau, comme le Diplodocus par exemple. Ce géant pesait 20 tonnes, mesurait près de 6 mètres de haut et faisait 30 mètres de long.

Les Ornithischiens

Deux groupes constituent les ornithischiens : les thyréophores et les cératopodes.

Les cératopodes

Ce nom vous est peut-être familier ? Le Tricératops est certainement le membre le plus emblématique de ce groupe. Avec ses cornes et sa collerette osseuse, il est facilement reconnaissable. Il fait partie du sous-groupe des cératopsidés, dans lequel nous retrouvons les dinosaures à cornes. Les cératopodes regroupent aussi les hadrosauridés, aussi appelés dinosaures à bec de canard. Parmi ceux-ci, nous citerons le Parasaurolophus avec sa crête de 2 mètres.

Les thyréophores

L'autre groupe principal est celui des thyréophores. Ces dinosaures quadrupèdes sont souvent considérés comme primitifs, en comparaison avec leurs contemporains. La plupart d'entre eux étaient équipés d'une armure, avec des pics et des plaques osseuses sur le dos, comme le Stégosaure par exemple. Quant à l'Ankylosaure, il possédait à la fois une cuirasse osseuse épaisse et une massue à l'arrière de la queue.

Traces de dinosaures

Qu’est-ce Qui Caractérise un Dinosaure ?

On pourrait trouver cette question plus ou moins facile, mais elle est plus profonde qu’elle ne le fait penser. Les dinosaures sont considérés comme des célébrités préhistoriques. En effet, pour les connaitre, il faut se pencher sur leur nature et sur la façon dont nous les catégorisons. 

Que ce soit les enfants ou les adultes, personne n’est étranger à cette question. On pense à des géants à la dentition impressionnante. On laisse place à notre imagination dès lors que ce mot est évoqué.

L’arbre évolutionnaire

L’arbre évolutionnaire permet de savoir ce qu’est vraiment un dinosaure. Pour connaitre leurs caractéristiques, il faut remonter à l’essence de la nature fossile.

En quête de réponses, plusieurs études scientifiques se sont penchées sur la généalogie des dinosaures. En 1824, le Mégalosaure ou Megalosaurus comme l’a nommé William Buckland, ainsi que l'Iguanodon ont été précocement découverts. 

Les espèces découvertes durant cette période étaient en majorité considérées comme des crocodiles et des iguanes géants. Richard Owen, un paléontologue Britannique célèbre du XIXe siècle, s’en est donc inspiré pour établir un lien entre elles. 

Il en a déduit que Megalosaurus, Iguanodon et Hylaeosaurus avaient des squelettes similaires au niveau des hanches et différents des autres sauriens. Il a soutenu que la particularité de la fusion de cinq vertèbres au sacrum permettait de distinguer un super-ordre. Il leur donna le nom de Dinosauria.

Beaucoup de dinosaures continuent d’être découverts de nos jours. Néanmoins, cela ne nous éclaire pas sur l'ensemble de leurs caractéristiques. 

Le monde des dinosaures

La diversité des espèces

La diversité des espèces rend ce super-ordre encore plus fascinant.

Après des années de recherches, les paléontologues ont découvert plus de 1000 espèces non aviaires distinctes de dinosaures. Des minuscules chasseurs d’insectes à plumes, aux géants de plus de 30 mètres de long et de 70 tonnes. On distingue les dinosaures carnivores, les dinosaures à long cou, les dinosaures blindés et ceux qui possèdent des cornes.

La majorité des espèces vivaient sur terre, tandis que d’autres vivaient dans les lacs, les rivières et dans les airs. Bien que ces animaux étaient très différents les uns des autres, ils partageaient certains points communs. En effet, ils étaient tous ovipares et renouvelaient leurs dents au cours de leur vie. 

Selon les scientifiques, Dinosauria serait un super-ordre issu d'un ancêtre commun.

Les caractéristiques des dinosaures

Pour distinguer les dinosaures des non-dinosaures, les experts ont recours aux caractéristiques révélatrices de leurs membres postérieurs. En effet, ces reptiles partagent des traits similaires hérités de leurs ancêtres communs.

Le mot dinosaure est un mot qui ne signifie pas uniquement tout ce qui est écailleux ou éteint. Il a aussi un sens scientifique ayant une appartenance définie. En effet, tous les oiseaux font partie de la grande famille des dinosaures, mais les dinosaures ne sont pas tous des oiseaux.

Tous les dinosaures partagent une caractéristique commune au niveau de la forme des hanches et des cuisses. Dinosauria est ainsi classé en deux groupes, les Saurischia en premier et les Ornithischia en second. 

Voici cinq caractéristiques importantes qui permettent de décrire les dinosaures.

Conifères Jouet

Mode de vie

Il est important de savoir que tous les dinosaures ont vécu au cours de l’ère Mésozoïque. Cela fait environ 245 à 65 millions d’années. Toutefois, sachez que tous les animaux qui ont vécu à cette époque n’étaient pas des dinosaures. 

Ces derniers vivaient dans des niches écologiques variées avec plusieurs autres espèces. On y retrouvait aussi des mammifères, des amphibiens ainsi que des insectes.

Où habitaient-ils ?

Il faut noter que tous les dinosaures vivaient sur terre. Il est vrai que certains d’entre eux pataugeaient ou pagayaient dans l’eau. Cependant, ils n’ont pas vécu dans les océans, les lacs ou encore les rivières. 

Les Mosasaures et les Plésiosaures, reptiles géants ayant vécu à l’époque Mésozoïque, n’étaient pas des dinosaures. Aussi, les reptiles volants étaient alors connus sous le nom de Ptérosaures.

C’était des vertébrés

Les dinosaures étaient tous des animaux vertébrés. Qu’ils soient grands ou petits, ils partageaient tous des caractéristiques squelettiques semblables.

Muséum national d histoire naturelle

Style de démarche

Les dinosaures avaient une manière assez particulière de se déplacer. En effet, ils marchaient en ayant leurs jambes placées immédiatement sous leur corps tout comme des oiseaux. Cette adaptation a fait d’eux des marcheurs et des coureurs très efficaces. 

Cela pourrait aussi certainement être l’une des clés de leur survie sur le long terme.

Animaux diapsides

Les dinosaures faisaient partie de la catégorie des diapsides. Cela veut dire qu’ils avaient deux trous dans leur crâne qui étaient situés juste derrière les yeux. Ces trous ont permis d’alléger leur crâne et ont fourni des endroits de fixations très importants pour les muscles faciaux. 

Proches disparus

Quelques perceptions erronées sur les dinosaures

Il y a eu beaucoup de dires sur les dinosaures. Quand bien même il y en avait qui n’étaient pas faux, d’autres l’étaient dans tous les sens du terme. En voici quelques-uns ici.

  • Les dinosaures n’ont pas vécu avec les humains  ;
  • Les reptiles volants ainsi que les Ptérosaures n’étaient pas des dinosaures  ;
  • Les dinosaures n'avaient pas le sang froid  ;
  • La queue des dinosaures ne trainait pas au sol.

À la Découverte des Différents Types de Dinosaures

Nous décrirons ici différents reptiles et spécimens de dinosaures à savoir : le Dimétrodon à voile, les Ichtyosaures, les Ptérosaures et le Spinosaurus. Avant de vous les présenter, notez qu’il existe des dinosaures herbivores ainsi que des dinosaures carnivores.

Le Dimétrodon à voile

Il existe plusieurs types de dinosaures comme le Dimétrodon à voile. Il s’agit d’un proto-mammifère, plus proche de la race humaine que des dinosaures. Il est connu pour son immense voile dorsale, lui permettant de réguler la température de son corps. 

Il vivait dans ce qui est aujourd’hui l’Amérique du Nord et l’Europe.

Les Ichtyosaures

Les Ichtyosaures sont des reptiles marins diapsides ayant vécu au Mésozoïque. Ayant un museau allongé pourvu de dents pointues, ils mesuraient entre un et vingt mètres de long. Ils étaient dotés de nageoires leur permettant de se déplacer jusqu’à 40 km/h. 

De façon globale, leur corps ressemblait à celui d’un dauphin actuel.

Les Ptérosaures

Il s’agit ici d’un groupe de reptiles volants ayant vécu durant presque toute la durée du Mésozoïque. Ils font partie des Archosaures, bien qu'ils ne soient pas des dinosaures. Tout comme chez les oiseaux, les membres antérieurs sont pourvus d'ailes chez les Ptérosaures.

Empreintes Jurassique

Le Spinosaurus  

Le Spinosaurus vivait au Crétacé il y a 95 à 100 millions d'années. Les scientifiques indiquent qu'à cette époque, certains reptiles avaient évolué pour s'adapter à la vie dans des environnements marins. C'est notamment le cas des Ichtyosaures et des Plésiosaures, qui ne sont pas des dinosaures. Ces derniers étaient considérés comme vivant sur la terre ferme, le Spinosaurus y compris.

Les caractéristiques physiques du Spinosaurus et ses habitudes

L'anatomie du Spinosaurus est restée mystérieuse pendant des décennies après la destruction des fossiles connus pendant la Seconde Guerre mondiale. Cependant, en 2008 un squelette a été découvert au Maroc et les os de la queue ont été déterrés en 2015.

Comme nous l’avons précédemment évoqué, les paléontologues pensaient que le Spinosaurus n’était qu’une créature terrestre. Aujourd'hui, grâce à l'étude de sa queue, tout porte à croire que le Spinosaurus ne se contentait pas de flirter avec le rivage, mais qu'il était capable de se déplacer dans l'eau à part entière.

Les résultats des diverses recherches montrent aujourd’hui que le géant Spinosaurus passait beaucoup de temps sous l'eau, peut-être pour chasser des proies comme un crocodile gigantesque. Des fossiles découverts récemment montrent que Spinosaurus était le premier dinosaure capable de nager, et qu'il a probablement passé une grande partie de sa vie dans l'eau.

Le Spinosaurus était aussi capable de se déplacer sur terre et d'y pondre des œufs. Il est possible qu'il marchait sur quatre pattes, plutôt que deux comme les autres dinosaures carnivores. Mais il présentait de nombreuses adaptations à la vie aquatique : des narines placées haut sur le crâne et plus loin de l'extrémité, des os et des griffes à fond plat, des os denses et épais pour contrôler la flottabilité et cette forme de queue. Cet animal était donc aussi aquatique que les crocodiles des rivières.

Nouvelle espèce Reptile

Où leurs fossiles ont-ils été découverts ?

Le Spinosaure est un dinosaure qui peuplait l'Afrique du Nord au Crétacé. Ainsi, les ossements de cette étrange créature ont été découverts en Égypte entre 1910 et 1914, par le paléontologue allemand Stromer von Reichenbach. Le Spinosaurus aegyptiacus et des dizaines d'autres fossiles ont été découverts lors de ces expéditions.

Dans son premier rapport sur la créature, le scientifique émettait l'hypothèse que la particularité anatomique du Spinosaure était liée à une spécialisation. Selon sa théorie, le dinosaure se déplaçait debout, tel un T rex à l'équilibre précaire.

De nos jours, il est donc impossible de parler du Spinosaurus sans mentionner Stromer. Sa passion et le fait qu’il ait été le premier à en trouver les fossiles ont marqué l’histoire. Malheureusement, ces fossiles qu’il a découverts ont été détruits par une attaque alliée durant la seconde guerre mondiale. Mais, Stromer n’est pas le seul à s’être investi dans la découverte de fossiles de spinosaures.

Autre découverte de fossiles de spinosaures

Après cette première trouvaille, une autre recherche menée par le paléontologue Nizar Ibrahim a été menée entre 2007 et 2008. Elle s’est déroulée au Maroc dans la zone enclavée des Kem Kem. Sur une longue pente raide et désertique, l’équipe a trouvé une grande quantité de créatures fossiles et des preuves géologiques d'un énorme réseau fluvial.

Ceci vient soutenir l’idée selon laquelle le Spinosaure était également une bête aquatique. La trouvaille a été faite dans des lits de rivière, près de la ville de Zrigat. Cependant, l’équipe de recherche ne s’est pas arrêtée là.

Entre 2015 et 2018, zone plus large du site a été fouillée par les chercheurs. Ils ont pu découvrir un ensemble presque complet d'os de la queue appartenant à un Spinosaure. Les os étaient assez larges. Certains avaient même une épaisseur avoisinant les 30 cm ! On peut ainsi avoir une idée de la largeur de la créature. Un tel prédateur pourrait donc avaler une chèvre en une bouchée…

Ère secondaire Jurassique supérieur

Fonction de la voile

Certains paléontologues pensaient que la voile sur le dos du Spinosaurus servait de régulateur thermique. Mais, une analyse approfondie de la voile a révélé que la faible densité en vaisseaux sanguins ne pouvait permettre cela. D'autres scientifiques soutiennent que la voile pouvait être aperçue de loin, permettant la transmission d’informations à d’autres congénères.

La Généalogie de ces Prédateurs

Il est singulier d'observer les similitudes qui existent entre les mammifères et les dinosaures. Au fil des siècles, de nombreuses branches de mammifères ont évolué exactement comme les dinosaures.

Des études approfondies sur l’arbre généalogique des dinosaures ont donc été réalisées par des paléontologues, pour organiser et réorganiser leur évolution.

Le Saurischia semblable à un lézard grâce à ses hanches, est un ordre composé de dinosaures sauropodes et théropodes. L’Ornithischia quant à lui, a des hanches semblables à celles d'un oiseau. Cet ordre contient des dinosaures à cornes et des dinosaures à bec de canard.

Cependant, ces études ont aussi révélé que les oiseaux sont des dinosaures saurischiens ayant évolué dans le temps. Les paléontologues ont pris les travaux d’Owen et de Seeley comme appui pour continuer les recherches sur l’arbre évolutionnaire des dinosaures. 

Selon eux, Dinosauria est un groupe ayant des traits similaires à leur ascendance commune.

Cousin Clade

Nouvelles Théories sur les Dinosaures

En 2017, de nouvelles études ont donné lieu a une théorie différente sur l'organisation des dinosaures. Cette dernière établissait un lien de parenté entre les ornithischiens et les dinosaures théropodes.

Elle apparentait également les dinosaures sauropodes à une espèce carnivore appelée herrérasauridés. Le naturaliste du XIXe siècle Thomas Huxley a nommé le groupe théropode-ornithischien "Ornithoscélida". Par la suite, il regroupa les Saurischia dans le deuxième groupe. 

Toutefois, un nouveau groupe de paléontologues a depuis rétabli l'organisation précédente suite à une série de réfutation. L’évolution de la science fait tomber les anciennes théories ou s’en sert pour de nouvelles analyses. Cela permet d’en savoir plus sur les dinosaures, mais fait naitre aussi de nouvelles interrogations à leur sujet.

Lien Entre Dinosaure et Poulet

Le Tyrannosaure était un proche parent de la poule d’après certains paléontologues. Selon des études, ces créatures partageaient un ancêtre commun avec les autruches et dans une mesure restreinte avec les alligators. 

C’est une relation qu’on soupçonnait il y a fort longtemps. Toutefois, elle n’avait jamais fait objet de confirmation jusqu’à l’heure actuelle. Ce type de dinosaures serait la lignée d’origine des oiseaux.

Étude publiée Mollusques

Séquence génétique

Dans le but d’élaborer une relation généalogique, un examen moléculaire a été effectué. De cette étude, certaines conclusions ont été tirées. Qu’il s’agisse d’une autruche ou d’un poulet, les oiseaux ne sont actuellement rien de plus que des dinosaures spécialisés

On retiendra donc que les dinosaures étaient génétiquement liés à 21 espèces animales contemporaines.

Végétaux Troupeaux

Les Dinosaures Pourraient Avoir Roucoulé et Non Rugi

Des chercheurs ont émis l'hypothèse que le cri des dinosaures ressemblait plus à celui de leurs descendants, les oiseaux. Ils suggèrent qu'il est plus probable que ces féroces lézards de la préhistoire aient roucoulé, marmonné ou hululé et non pas émis un rugissement.

Pourtant, quand vous pensez à Jurassic Park, les rugissements terrifiants du Vélociraptor et du T rex vous viennent immédiatement à l'esprit. Ces bruitages sont en fait le résultat de la créativité des réalisateurs du film hollywoodien. En effet, ils ont été obtenu en mixant les cris de différents animaux : tigre, éléphanteau et alligator pour le Tyrannosaure ; morse, dauphin, grue, tortue et oie pour le Vélociraptor.

L'imagination des producteurs de Jurassic Park est donc le seul élément qui a donné vie à ces rugissements. Les découvertes scientifiques ont été réalisées après la sortie du film et démontrent que les cris émis par les dinosaures n'étaient pas ceux imaginés. Il en va de même pour certaines représentations : le Vélociraptor était par exemple recouvert de plumes.

Été découvert T rex

Théories sur les cris de dinosaures

Certains chercheurs soutiennent que les dinosaures émettaient des sons plus proches du roucoulement du pigeon ou du booming de l'autruche, que des cris des mammifères. En effet, les dinosaures sont des archosauriens, tout comme les crocodiles ou encore les oiseaux. En rassemblant les données vocales de ce clade, les chercheurs ont tiré cette conclusion.

Parmi les vocalisations qui ont attiré l'attention des scientifiques, on retrouve celles émises lorsque la bouche est fermée. Ces bruits ne sont pas émis par les petits oiseaux, mais ils le sont par les autruches, les colombes et les casoars. Il est donc possible que les dinosaures aient eu ce type d'expression vocale.

Il est probable que cette caractéristique ait évolué séparément dans chacun des 16 groupes d'animaux qui la partagent. Les oiseaux et les crocodiles en font partie et ce pourrait avoir été le cas des dinosaures également. Les sons produits la bouche fermée ont évolué à plusieurs reprises.

Cependant, les organes vocaux ne se fossilisent pas contrairement aux os, car ils sont faits de tissus mous. Il faut savoir que les oiseaux ne possèdent pas de cordes vocales, mais simplement un syrinx proche du larynx chez l'homme. Cela pourrait avoir été le cas chez les dinosaures : on peut imaginer qu'ils avaient des cris comparables à ceux des plus gros oiseaux contemporains tels que les autruches. Lors des parades nuptiales, ces dernières émettent une sorte de faible ronronnement.

Ces éléments pourraient décevoir les plus grands fans de la saga hollywoodienne. En effet, les dinosaures auraient donc eu des cris très différents des rugissements féroces de Jurassic Park. Néanmoins, le premier film reprend le sifflement d'une oie lorsque les Vélociraptors tendent une embuscade au gardien du parc. Les réalisateurs étaient probablement proches de la vérité sur ce son.

Histoire naturelle Dinosaure herbivore

Les Dinosaures Savaient-Ils Creuser ?

Dans le nord des États-Unis précisément dans l’état du Montana, certains scientifiques ont fait une découverte. Ils ont trouvé des fossiles d’un petit dinosaure qui vivait sous la terre. Retrouvés au fond d’une cavité de deux mètres qui était recouverte de sédiments, ces os étaient vieux de 95 millions d’années.

Certains restes appartenaient à un adulte et d’autres à des petits. Cette découverte était la première preuve qui venait soutenir les déclarations des chercheurs. Selon ces derniers, les dinosaures creusaient des tanières pour s’y abriter et prendre soin de leurs progéniture. Creuser est aussi un mécanisme qui justifierait le fait que les petits dinosaures aient pu survivre dans les environnements extrêmes.

Caractéristiques des dinosaures sachant creuser

Les os des dinosaures qui savaient creuser présentent quelques caractéristiques notables. Tout d'abord, leur museau ainsi que leur bassin ont des spécificités qui se retrouvent chez des animaux contemporains creusant le sol. D’après les vertèbres retrouvées, l’adulte mesurait environ 2,1 mètres du nez à la queue. Sa largeur hypothétique était proche du diamètre du tunnel qu’il creusait.

La structure de l’antre possède deux virages très brusques puis une chambre. Cette cavité est similaire aux terriers des creuseurs modernes. Il s’agit entre autres de la hyène, de certains rongeurs et de l’oiseau qu’on connait sous la dénomination de macareux. 

Quelle est la cause de la disparition de ces animaux  ?

Suite à la découverte des fossiles, la mort de ces dinosaures reste un grand mystère. En effet, leurs restes étaient recouverts de sédiments épais qui provenaient d’une inondation. Cela aurait donc pu être la cause de leur extinction.

Toutefois, les os sont désassemblés, ils ne sont pas dans la position naturelle. Il en ressort que l’inondation n'est pas la cause de la mort de ces animaux.

Terre des dinosaures Crétacé inférieur

Nouvelles Théories sur la Disparition des Dinosaures

Depuis quelques années, une nouvelle hypothèse fait son chemin et reprend deux théories existantes. L'impact d'une météorite n'aurait pas causé à lui seul la disparition massive de la vie sur Terre. L'activité volcanique aurait également eut un impact majeur sur l'extinction des dinosaures il y a 66 millions d'années.

La météorite de Chicxulub au Mexique a formé un cratère gigantesque, d'un diamètre de 180 km. Suite à l'impact, des nuages de poussière immenses ont été soulevés dans l'atmosphère. Cela a empêché les rayons du soleil d'atteindre le sol et a provoqué un bouleversement climatique.

Néanmoins, des traces d'énormes éruptions volcaniques ont été relevées par des géologues en Inde. Ces évènements ont eu lieu à la fois avant et après l'impact de la météorite. Certains scientifiques pensent que ces éruptions gigantesques sont la véritable raison de la disparition des dinosaures.

Les nouvelles données semblent confirmer la validité des deux hypothèses. En effet, jusqu'à 50000 ans après la chute de l'astéroïde, le flot des coulées de lave a doublé. L'addition de l'impact aux éruptions aurait enveloppé la planète sous la poussière et les gaz toxiques. Ces éléments auraient donc à la fois modifié le climat et causé la mort de nombreuses espèces animales et végétales.

Cinq cent mille ans après l'éruption

Les géologues pensent que la chute de la météorite est la source de profonds changements dans les cycles volcaniques. La fréquence des éruptions a fortement augmenté et cela a retardé la renaissance de la vie d'un demi million d'années. Ces éléments sont prouvés par l'absence de nombreux fossiles d'animaux terrestres et marins.

La météorite a donc provoqué une intense activité volcanique lors de son impact, ce qui réconcilie les deux hypothèses déjà connues.

Crétacé inférieur

Notre Découverte des Dinosaures Touche à sa Fin

Nous voilà à la fin de notre découverte qui porte sur ce qu’il faut savoir sur les dinosaures. On retiendra que les dinosaures ont vécu plusieurs dizaines de millions d'années avant de s’éteindre subitement. De plus, ils possèdent des caractéristiques spécifiques qui les distinguent des autres reptiles.

Au cours des dernières décennies, des conceptions erronées sur les dinosaures ont émergé et pris de l’ampleur. Toutefois, les recherches les ont démenties et ont révélé la réalité de ces animaux.

Ces créatures vous passionnent ? Gardez-les toujours à portée de main avec une montre dinosaure.

Montres Dinosaures

 

Vous aimerez aussi lire

TOUT SAVOIR SUR LES PLÉSIOSAURES

Le Plesiosaurus est le plus connu de la famille des reptiles marins appelés Plésiosaures. Ces créatures ne sont pas des dinosaures : découvrez pourquoi.

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré