POURQUOI LES DINOSAURES ÉTAIENT-ILS SI GRANDS ?

Le secret de la taille impressionnante des méga-dinosaures réside peut-être dans le fait que les reptiles utilisent davantage leur énergie pour grandir et moins pour garder leur corps au chaud que certaines créatures.

Un nouveau modèle pourrait aider à expliquer comment certains dinosaures, comme les sauropodes à long cou, ont pu atteindre des masses d'environ 60 tonnes, soit environ huit fois la masse d'un éléphant d'Afrique, le plus grand animal terrestre vivant aujourd'hui.

Grand Dinosaure

Quantité de nourriture et dépense d'énergie : les deux facteurs de la grande taille des dinosaures

Les deux principaux facteurs qui déterminent la taille des vertébrés sont la quantité de nourriture disponible et la façon dont la créature dépense son énergie, a déclaré le chercheur Brian K. McNab, paléontologue à l'Université de Floride. Par exemple, les éléphants peuvent être assez grands parce qu'ils se nourrissent d'herbe, une nourriture relativement abondante par opposition au nectar que consomment les colibris et les abeilles.

Sang chaud et sang froid

La dépense énergétique dépend en partie de la façon dont un organisme contrôle sa température corporelle. Les mammifères et les oiseaux, qui ont le sang chaud, doivent dépenser de l'énergie pour maintenir leur température corporelle interne constante, et ont donc un taux métabolique élevé.

Mais les créatures à sang froid comme les reptiles dépendent de leur environnement pour leur chaleur corporelle, et leur température interne fluctue en fonction des conditions environnantes. Les animaux à sang chaud doivent manger beaucoup plus que les animaux à sang froid pour produire leur propre chaleur corporelle.

Brontosaures

Ressources alimentaires

La question de savoir si les dinosaures avaient le sang chaud ou le sang froid a fait l'objet d'un débat animé parmi les paléontologues. McNab a tenté de répondre à cette question en examinant les ressources alimentaires dont disposaient les dinosaures, et a inclus ce facteur dans son modèle qui décrit comment la taille des vertébrés, la dépense énergétique et les ressources alimentaires sont liées.

Si les ressources étaient beaucoup plus abondantes à l'ère mésozoïque - la période où vivaient les dinosaures - qu'aujourd'hui, il aurait peut-être été possible pour les dinosaures d'avoir le sang chaud, même s'ils devaient manger beaucoup pour maintenir leur température corporelle. En effet, les baleines bleues, les plus grandes créatures que l'on pense avoir jamais vécu sur Terre, ont le sang chaud. Elles alimentent leur corps de 160 tonnes en se nourrissant des abondantes ressources des milieux marins. Cependant, McNab a conclu que ce n'était pas le cas pour les dinosaures.

Il était certainement impossible pour les dinosaures d'avoir des taux métaboliques vraiment élevés comme les mammifères et les oiseaux, simplement parce que les ressources n'étaient pas là. Par exemple, il n'y avait pas d'herbes au Mésozoïque, qui sont une source de nourriture importante pour les herbivores, a déclaré M. McNab.

Vos enfants sont passionnés par les grands dinosaures ? Alors ils adoreront les peluches dinosaure géantes 🦕

peluches dinosaure géantes

Comment se fait-il que les dinosaures soient devenus plus grands que les mammifères si les ressources étaient soit égales, soit plus pauvres qu'aujourd'hui ? Cela doit être parce qu'ils ont pris la plus grande partie de l'énergie qu'ils consommaient et l'ont mise dans la croissance plutôt que dans le maintien d'une température corporelle élevée.

Les dinosaures avaient-ils donc le sang froid ? Pas exactement, les dinosaures étaient "homéothermiques", c'est-à-dire qu'ils avaient le sang chaud et le sang froid. Ils n'avaient pas un taux métabolique élevé, mais leur température interne ne fluctuait pas comme celle des créatures à sang froid. Au contraire, leur taille même maintenait la température de leur corps constante. Quand on est aussi grand, on ne peut pas se refroidir rapidement comme le ferait un petit lézard.

Diplodocus

Les dinosaures étaient grands pour se protéger

D'autres scientifiques soutiennent la thèse selon laquelle durant le Mésozoïque, le climat aurait été plus clément et chaud, et l'air était composé de bien plus de CO₂ qu'aujourd'hui. Ces conditions parfaites pour le développement de végétations abondantes auraient ainsi permis aux dinosaures herbivores de grandir plus rapidement.

Ce phénomène de croissance rapide aurait ainsi protégé ces derniers, disposant alors d'une taille conséquente vis-à-vis de leurs prédateurs. En effet, les dinosaures carnivores tels que le T. Rex ou le Spinosaure préféraient éviter de s'attaquer à ces mastodontes.

Vous aimerez aussi lire

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré