TOUT SUR LES ASTÉROÏDES

Les astéroïdes vous fascinent-ils ? Voulez-vous connaître l'origine de ces objets stellaires ?

Les astéroïdes sont à la fois majestueux et terrifiants. Vous allez découvrir comment ces blocs rocheux ont participé à la construction du système solaire. Les astéroïdes sont présents dans l’espace sous diverses formes. Il en existe un nombre important et ces objets renferment les secrets de la création de l’univers.

Dans cet article, vous allez découvrir : 

  • Les origines des astéroïdes dans l’univers
  • L’impressionnante ceinture d’astéroïdes
  • Les principales caractéristiques des astéroïdes
  • Le rôle des astéroïdes dans la construction de la Terre
  • Les dangers de collision entre les astéroïdes et la planète Terre

    Au sein du système solaire, les astéroïdes ont une présence remarquable. Ils font partie des premiers objets à avoir colonisés l’espace.

    Découvrons donc ces objets rocheux aux caractéristiques impressionnantes.

    Union astronomique internationale

    Les astéroïdes, une fascinante odyssée à travers le vaste univers

    Notre univers est parcouru par divers objets stellaires. Ces objets résultent pour la plupart d’un très long processus à travers le cosmos. Au nombre de ces objets qui sillonnent notre galaxie on peut citer les astéroïdes. Dans notre système solaire, on rencontre les astéroïdes qui sont de petits blocs rocheux gravitant autour du Soleil.

    Au sein de la communauté scientifique, on est unanime que les astéroïdes à l’instar des planètes gravitent autour du Soleil. Cependant, leur dimension est beaucoup plus réduite comparée à celle des planètes. Il y a des astéroïdes qui ont à peu près le même âge que la Terre. On en rencontre une quantité considérable dans notre galaxie. Les astéroïdes sont localisés dans une région bien précise de notre univers. Il s’agit la ceinture d’astéroïde qui se situe entre les planètes Mars et Jupiter.

    Le comportement de ces objets stellaires est très spécifique. Il peut arriver qu’ils se situent sur la trajectoire orbitale des planètes. En ce moment, l’astéroïde et la planète cheminent dans le même axe autour du Soleil. Comme indiqué plus haut, les astéroïdes résultent d’un long processus d’évolution. Pour de nombreux scientifiques, il s’agit des restes de la période de formation du système solaire.

    Confins du système solaire

    Les astéroïdes résultent de l’un des plus importants processus géologiques dans l’espace 

    D’après les estimations, la genèse de notre système solaire est de 4.6 milliards d’années. Il s’est créé suite à l’effondrement d’une grande quantité de gaz et de poussière. Suite à ce gigantesque processus, de nombreux matériaux et particules se sont retrouvés au centre d’un nuage. Cela a eu pour conséquence la formation d’une immense boule de feu appelée Soleil. Ce processus impressionnant a construit notre système solaire. En effet, certaine des particules qui se trouvaient dans le nuage de poussière se sont transformés en planète.

    Cependant, tous les matériaux n’ont pas réussi à se muer en planète. Ainsi, les objets présents dans la ceinture d’astéroïdes n’ont pas pu se transformer. C’est notamment le cas avec les astéroïdes. En définitive, on peut donc affirmer que les astéroïdes sont des reliques de la période de formation des planètes. Malgré le fait qu’ils se trouvent presque tous dans la même zone, les astéroïdes n’ont pas les mêmes caractéristiques.

    La ceinture d’astéroïde et longue et large de plusieurs milliers de kilomètres. Par conséquent, les astéroïdes se forment dans diverses zones. Dans ces zones, les conditions de pression et de température ne sont pas les mêmes. Ainsi donc, au cours de leur formation, les astéroïdes ne présentent ni le même aspect ni la même forme. Voyons donc ces quelques différences. Contrairement aux planètes, les astéroïdes n’ont pas une forme ronde. Ce qui diffère d’un astéroïde à l’autre c’est sa forme irrégulière.

    Planète pluton

    Les astéroïdes possèdent une composition unique au sein du cosmos

    L’autre différence majeure se situe au niveau du diamètre. En effet, on rencontre des astéroïdes qui ont plusieurs centaines de kilomètres de diamètre. Par contre il y en a d’autres qui sont minuscules. De plus, on rencontre des différences au niveau de la composition interne. En effet, un grand nombre d’astéroïdes est constitué d’une gamme variée de roches. Néanmoins, il est possible d’observer des astéroïdes contenant de l’argile.

    D’autres contiennent également des métaux tels que le nickel et le fer. Les astéroïdes sont donc riches en éléments minéraux. De nombreuses structures et entreprises ont fait ce constat. Une rude bataille est lancée afin de pouvoir exploiter cette richesse spatiale. Dans un avenir très proche, il sera possible d’exploiter les ressources présentes dans les astéroïdes. Ces-derniers constituent aussi une véritable source d’information sur les origines de notre univers. Ils se sont formés il y a des milliards d’années, période à laquelle où naissait le système solaire.

    Les scientifiques peuvent donc se baser sur les astéroïdes afin de mieux comprendre notre galaxie. Pour cela, ils peuvent élaborer un cadre qui va leur permettre d’étudier les météorites. Il s’agit de fragments d’astéroïdes qui parcourent régulièrement l’atmosphère terrestre. Très souvent, des météorites arrivent même à atterrir au niveau de la surface de la Terre. Des fragments s’écrasent dans plusieurs zones du globe avec quelques conséquences.

    Bien plus éloigné

    Des missions d’exploration spatiale pour en connaître plus sur les astéroïdes

    Grâce à diverses missions spatiales, des astéroïdes ont pu être observés. Ces différentes missions furent menées par la NASA. C’est ainsi qu’en 2001, l’astéroïde Eros a pu être observé grâce à la sonde Near Shoemaker. Eros est l’un des astéroïdes les plus proches de la Terre. Par la suite, il y eut d’autres missions d’exploration. Ce fut le cas en 2011 avec la sonde Dawn. Le vaisseau arriva au niveau de la ceinture d’astéroïde pour se placer en orbite et observer Vesta.

    Vesta n’est autre que le deuxième objet le plus grand de la ceinture d’astéroïde. Ces dimensions sont tellement grandes qu’elle est souvent comparée à une petite planète. Avec les avancées technologiques, la NASA continue ses prospections. En 2016, la sonde Osiris-Rex a étudié Bennu. L’objectif est de rapporter un échantillon de cet astéroïde sur Terre. Il faut savoir que les astéroïdes ont plusieurs appellations. En effet, ils ont encore appelés planétoïdes ou planète mineures.

    Ces gigantesques plateformes rocheuses circulent à des vitesses inouïes au sein du système solaire. Les petits fragments qui arrivent à pénétrer l’atmosphère terrestre peuvent être dangereux. Les dinosaures se sont éteints il y a des millions d’années suite à l’impact d’une météorite sur Terre. C’est donc dire que ces objets stellaires sont extrêmement puissants. Dans les années à venir, la Terre entrera à nouveau en collision avec des astéroïdes. Il est donc impérieux de mener des études approfondies sur ces astres. Ainsi, l’humanité pourra sans doute élaborer des stratégies afin de parer à toute éventualité.

    Satellite naturel

    Les astéroïdes ont des dimensions qui défient l’entendement

    Les astéroïdes possèdent des caractéristiques physiques impressionnantes. Ils peuvent mesurer plus de 900 km de diamètre. Cependant, il est aussi possible d’observer l’extrême. En effet, des astéroïdes de très petit diamètre existent aussi. Le plus petit astéroïde étudié à ce jour est 2015TC25 qui mesurait près de 2 mètres. La quasi-totalité des astéroïdes ont une forme irrégulière. Néanmoins il en existe qui ont des formes sphériques.

    D’après de nombreuses études, la surface des astéroïdes est recouverte en grande partie par de la poussière. De plus, les astéroïdes sont parsemés par de nombreux cratères. Il existe une grande partie d’astéroïdes qui possède une lune voir même deux. Les astéroïdes possèdent des caractéristiques nulles sans pareil. En effet, des observations ont montré la présence d’astéroïdes binaires ou doubles. Ces astéroïdes ont la particularité de posséder deux plateformes rocheuses de taille similaire.

    Dans ce système, les astéroïdes sont en orbite l’un autour de l’autre. De plus, il faut noter qu’il existe des configurations où l’on retrouve trois astéroïdes. La température au niveau des astéroïdes est d’un extrême absolu. En effet, à la surface de ces blocs rocheux, la température peut atteindre moins 73°C. De leur naissance il y a plusieurs milliards d’années à leur périple dans l’univers, les astéroïdes n’ont pas connu de grosses modifications. En les étudiants donc minutieusement nous serons en mesure d’en savoir un peu plus sur le Soleil.

    Jupiter et saturne Inclinaison

    La légendaire ceinture des astéroïdes qui abrite des monstres rocheux 

    Les astéroïdes sont présents sous diverses formes et tailles. On en rencontre qui sont solides. D’autres par contre, de petites tailles s’assemblent et sont orientés par la gravité. Il y a principalement trois régions du système solaire où l’on peut trouver des astéroïdes. Cependant, la grande partie de ces gigantesques plateformes rocheuses et localisé dans un immense anneau. Cet anneau est situé entre les orbites de la planète Mars et de Jupiter.

    Au niveau donc de cette ceinture d’astéroïdes, gravitent pas moins de 200 astres. Ils possèdent tous plus de 100 km de diamètre. On y dénombre aussi une quantité conséquente d’astéroïdes en dessous de 100 km de diamètre. Le système solaire est tout simplement incroyable. En effet, un grand nombre de ces objets stellaires se trouve à l’extérieur de la ceinture principale d’astéroïdes. Ceux qui concernent plus la Terre sont les astéroïdes géo croiseurs. Ils ont la particularité de tourner plus près de la Terre que du Soleil.

    En plus des astéroïdes géo croiseurs, la NASA a identifié deux autres types. Il s’agit des astéroïdes Amor et Apollo. Les astéroïdes Amor ont des orbites assez proches qui naviguent dans les environs de la Terre. Mais, d’après la NASA, ces astéroïdes ne rencontrent jamais la trajectoire terrestre. Quant aux astéroïdes Apollo, leurs orbites traversent la Terre. Généralement et c’est tant mieux, ils passent à l’intérieur de l’orbite de la Terre. Pour en connaître un peu plus d’avantage sur les astéroïdes faisons un focus sur leur composition. Il y a :

    • les astéroïdes de type C encore appelés astéroïdes carbonés. Les astéroïdes carbonés ont une couleur grise et sont les plus abondants. Ils représentent environ ¾ des astéroïdes répertoriés.
    • Les astéroïdes de type S ou astéroïdes silicatés : ce sont généralement des astéroïdes qui ont une couleur qui tend vers le rouge et le vert. Ils sont représentés à hauteur de 17%. Ils sont les plus nombreux au niveau de la ceinture interne des astéroïdes.
    • Les astéroïdes de type M ou astéroïdes métalliques qui sont de couleur rouge. Ces astéroïdes sont massivement rencontrés au niveau de la ceinture principale d’astéroïdes. On ne possède pas assez d’informations sur leur composition, mais ils semblent être constitués de nickel.

    Influence Gravitationnelles

    Les risques de collisions entre le Terre et les astéroïdes sont possibles 

    Selon les prévisions de la NASA, il est très peu probable que la Terre entre en collision avec un astéroïde. Cependant, le risque zéro n’existe pas et la planète Terre n’est pas à l’abri. S’il arrive qu’une météorite percute la Terre, il faudra qu’elle soit très large pour provoquer un désastre. En outre, si ce genre d’astéroïde entrait en collision avec la Terre, le scénario serait terrifiant. L’impact soulèverait une très grande quantité de poussière dans notre atmosphère.

    Cela aurait pour conséquence d’entraîner une sorte de radioactivité permanente. Les conséquences à l’échelle mondiale seraient cataclysmiques. L’agriculture et la biodiversité seraient fortement impactées. Par conséquent l’espèce humaine serait amenée à disparaître. En menant des recherches plus poussées, les scientifiques de la NASA ont fait des découvertes intéressantes. Des études, il ressort qu’un astéroïde de grande taille frappe la Terre tous les 600 000 ans.

    Les météorites, même si elles sont de petites tailles, peuvent provoquer des dégâts inimaginables. En effet, sous leur impact, des villes entières pourraient être détruites. En plus de cela, on pourrait assister à des terrifiants tsunamis. En général, les astéroïdes qui pénètrent l’atmosphère terrestre et qui s’y écrasent sont appelés météorites. Les scientifiques de la NASA scrutent donc en permanence l’espace à la recherche d’éventuelles menaces.

    Orbite terrestre

    En cas de menace imminente, la Terre dispose de la technologie nécessaire 

    A ce jour, environ une dizaine d’astéroïdes sont classés comme potentiellement dangereux. Parmi ces monstres rocheux, il y en a qui ont leur orbite très proche de la Terre. Dans les siècles ou années à venir, un de ces astéroïdes pourrait dévier et se retrouver dans l’axe de la Terre. Ce scénario serait le pire. En effet, à ce moment la collision serait inéluctable. Le danger est donc présent. La situation peut basculer à tout moment.

    Il faut par conséquent que l’humanité se prépare. Le plus urgent serait de développer une technologie capable de changer l’orbite d’un dangereux astéroïde. L’autre solution consisterait à faire exploser la masse rocheuse. Cependant, il faut savoir que nos connaissances sur les astéroïdes sont très limitées. Cela représente une goutte d’eau dans un océan. Néanmoins nous disposons d’une technologie avancée pour observer les astéroïdes qui survolent l’atmosphère terrestre.

    La technologie du radar permet de réaliser ce travail. Grâce au radar, nous sommes en mesure de détecter la forme des astéroïdes. Pour parer à toute éventualité, la NASA a mis les petits plats dans les grands. En effet, un bureau de la coordination de la défense planétaire a été mis en place. Ce bureau dispose de deux technologies capables de faire face à une collision avec un astéroïde. Allons à la découverte de ces deux technologies. Il s’agit :

    • De l’impacteur cinétique : c’est un vaisseau spatial incroyable. Il a la possibilité de foncer sur l'astéroïde pour déplacer son orbite.
    • Le tracteur gravitaire : c’est un autre vaisseau spatial. Il présente la particularité de rester près d'un astéroïde pendant une longue période de temps. Pour cela il utilise sa propre gravité pour modifier progressivement la trajectoire de l'astéroïde.

     Découverte du système Années-lumière

    Grâce aux astéroïdes, il y a eu la vie sur Terre

    Les astéroïdes ont joué un grand rôle dans le processus de formation de la Terre. En effet, au tout début, la Terre n’était pas propice à la vie. Elle était sèche et sans vie. Selon plusieurs théories, ces collisions d’astéroïdes ont modifié la structure de la Terre. Ces collisions ont apporté de l’eau contenant la précieuse molécule H2O. C’est grâce à cette molécule que les premières formes de vies ont pu apparaître sur Terre. Les collisions avec les astéroïdes ont donc un double impact. Elles sont à la fois source de vie et d’extinction.

    A ce jour, le plus grand astéroïde observé est Cérès. Il fut découvert en 1801 par l’astronome italien, Giuseppe Piazzi. Cérès est situé entre deux planètes à savoir Mars et Jupiter. Il y a vingt ans, l’agence spatiale américaine avait fait atterrir pour la première fois une sonde sur un astéroïde. La sonde fut appelé Near. Après cette avancée majeure, tout s’est emballé. En effet, le Japon est également entré dans la danse.

    La sonde nippone Hayabusa a réalisé un exploit en atterrissant et en décollant d’un astéroïde, cet exploit a été réalisé en l’an 2006. Après un long périple dans l’espace, la sonde Hayabusa a regagné la Terre en 2010. Elle a ramené de précieux échantillons pour analyse. Avec les avancées de la technologie, il n’y a plus de limite. Par l’intermédiaire d’un ambitieux programme, la NASA a mis sur pied les projets Lucy et Pyche.

    Autour de laquelle gravitent l'astéréoïde

    Les astéroïdes représentent un grand enjeu pour l’ensemble de l’humanité

    Ces deux programmes auront pour mission d’explorer et d’étudier plusieurs astéroïdes au niveau de la ceinture d’astéroïdes. Les missions spatiales sont en train de se multiplier. De nombreuses puissances mondiales mettent des moyens colossaux dans leur programme spatial pour avoir un temps d’avance. Il faut dire que les enjeux sont vraiment cruciaux car les astéroïdes renferment des richesses insoupçonnées.

    Ces richesses spatiales pourraient couvrir les besoins de la Terre pendant de nombreux siècles. Les astéroïdes représentent l’avenir en ce qui concerne l’exploitation minière. Les richesses minérales sur les astéroïdes sont quasiment infinies. Elles sont suffisantes pour approvisionner la Terre pendant plusieurs siècles. Voyons à présent quelles différences existent entre les objets du système solaire.

    Allons à la découverte des comètes, météores et des astéroïdes. Il faut avoir que les comètes, les météores, les météorites et les astéroïdes comprennent certains des plus petits objets interplanétaires. Cependant, ils sont très spectaculaires et les seuls avec lesquels nous sommes susceptibles d'entrer en contact. Vous en saurez plus ci-dessous par rapport aux objets interplanétaires.

    Formation des systèmes

    Des différences et quelques similarités majeures

    • La comète :
    De façon générale, une comète est une boule gelée qui traverse l'espace. Au fur et à mesure que ces substances s'échappent de la comète, il y a des modifications substantielles. elles forment un incroyable nuage de gaz et de poussière d'une longueur énorme qui peut souvent être vu de la Terre à l'œil nu.
    • Les météores et météorites :

    Un météore est un morceau de débris spatial qui brûle lorsqu'il pénètre dans l'atmosphère terrestre. Il forme alors une étoile filante. Parfois, un plus gros fragment ne parvient pas à brûler complètement et il touche le sol. Dans ce cas de figure on parle plutôt de météorites.

    • Les astéroïdes et les planètes mineures :

    Les astéroïdes varient considérablement en taille, certains se rapprochant de la taille des petites planètes. Le plus gros astéroïde est Cérès, mesure 1003 km de diamètre. De plus, 30 autres astéroïdes ont des diamètres supérieurs à 200 km. La plupart des astéroïdes, cependant, sont de petits objets de seulement quelques kilomètres de diamètre. Les compositions des astéroïdes sont très similaires à celles des météorites. Par conséquent, on en déduit que les météorites sont originaires de la ceinture d'astéroïdes.

    Constituants du système

    L’humanité est-elle en danger avec la présence des astéroïdes dans l’espace ?

    L’activité des astéroïdes est très forte au sein du système solaire. Les risques de collisions avec les météorites sont donc très grands. Les spécialistes de la NASA ont élaboré différents scénarios. En fonction de ces scenarios, des plans de riposte ont été conçus. Les dinosaures furent exterminés par l’impact d’une météorite, il est donc nécessaire de prendre des précautions idoines. Il ne faut pas non plus se fier aux scenarios de science-fiction.  

    Il est impossible qu'un astéroïde de la taille d’un grand Etat ne soit détecté qu'à une semaine de la Terre. En effet, il existe des milliers de télescopes qui sillonnent le ciel à la recherche de ces objets rocheux. L'impact est en principe possible et, comme on le sait, il s'est déjà produit à un moment donné dans l'histoire de notre planète. En fait, de petits fragments tombent sur nous tous les jours (étoiles filantes), et de plus gros astéroïdes passent près de la Terre chaque année. Que ferions-nous si nous courrions vraiment un risque de collision?

    Bien sûr, il faut que l'objet soit détecté à l’avance. S'il n'est pas excessivement vaste, peut-être que la planète entière ne sera pas menacée. S'il s'agissait d'une comète ou d'un gros astéroïde, il serait préférable de le détourner légèrement de son orbite. En effet, une petite déviation à grande distance peut devenir une déviation de milliers de kilomètres à l'approche de la Terre. En procédant ainsi, nous serons en mesure d’éviter un éventuel impact. Par exemple, en 2005, la mission Deep a intercepté une comète à 130 millions de km de la Terre avec un procédé très satisfaisant.

    Planètes gazeuses

    Il y a une mobilisation au niveau des agences spatiales du monde entier

    Les collisions représentent un risque naturel tel que les tremblements de terre et les ouragans. Par conséquent, elles nécessitent une surveillance permanente. La mise en place au sein de la NASA d’un bureau chargé de coordonner ce genre de situation est une bonne chose. Cela permettra de mettre en place différents mécanismes pour protéger la Terre.

    L'agence spatiale européenne (ESA) diffuse fréquemment les images de l'astéroïde Steins situé à 360 millions de kilomètres de la Terre. Les scientifiques fondent beaucoup d’espoirs sur cette mission pour clarifier l'origine des planètes. Les images ont été transmises à l'équipe de contrôle située en Allemagne par la sonde Rosetta. Cette sonde a achevé sa tournée de l'astéroïde Steins, dans la ceinture située entre l'orbite de Mars et celle de Jupiter.

    Steins était la première cible de Rosetta lors de sa mission pour explorer le noyau d'une comète lointaine. Grâce à l'étude de corps mineurs tels que les astéroïdes, Rosetta ouvre une nouvelle fenêtre sur l'histoire de l'origine du système solaire. D’après les responsables de l’ESA, il s’agit d’une avancée spectaculaire dans l’histoire de l’humanité. Les équipes de l’ESA ont unanimes sur le fait que l’astéroïde Steins présente de nombreux atouts. Grâce à ces données nous serons en mesure d’étudier en profondeur notre système solaire. En analysant et en essayant de comprendre le fonctionnement des astéroïdes nous serons mieux préparés à appliquer un schéma pour éviter la collision.

    Planètes gazeuses Poussières

    Les différentes missions suscitent de l’espoir

    Selon l'ESA, les images montrent de nombreux petits et deux grands cratères, dont l'un de 2 km de diamètre. Avec ces données, l’ESA estime que l’astéroïde Steins doit être ancien. Les instruments de Rosetta se sont jusqu'à présent concentrés sur l'étude de l'orbite, de la rotation, de la forme et de la densité de l'astéroïde.

    À partir des images, les scientifiques essaieront de comprendre pourquoi le corps céleste rocheux est inhabituellement brillant. Steins est un petit astéroïde de forme irrégulière. Il possède un diamètre de 4,6 kilomètres dont l'origine remonte au début du système solaire. La sonde Rosetta a été lancée en mars 2004. En outre, elle a parcouru 3,7 milliards de kilomètres. Des missions de ce genre sont à prévoir car nous sommes qu’au début d’une vaste aventure qui pourrait nous amener très loin.

    Télescope spatial

    Les astéroïdes peuvent décider à tout moment du destin de la Terre

    A bien y regarder, la Terre est une minuscule partie du système solaire. Dans ce vaste ensemble, il circule des objets rocheux colossaux. C’est donc dire que nous sommes en perpétuel danger.

    Il y a eu des cas de collision avec des astéroïdes dans le passé et il y en aura d’autres dans le futur. Des technologies existent pour faire face à ce genre de situation. Il serait donc judicieux de continuer à développer et perfectionner ces technologies.

    Tous les passionnés parlent de cet astre gigantesque qui a mis fin au règne des dinosaures. Installez dans votre pièce ce sublime tapis dinosaure et montrez que vous en êtes.

    Tapis Dinosaure Asteroide

    Vous aimerez aussi lire

    DINOPEDIA PARC

    Situé au pied des Cévennes, dans le département du Gard, Dinopédia Parc vous propose une immersion totale dans l'ère carbonifère et l'ère du mésozoïque.

    En savoir plus

    Laissez un commentaire

    Ce blog est modéré