LES DINOSAURES VOLANTS

Ouvrez un livre sur les dinosaures, et vous verrez des photos de dinosaures sur terre et dans le ciel. Mais, sont-ils tous réellement des dinosaures ?

Des dinosaures dans le ciel ?

Tous les dinosaures étaient des reptiles, qui sont des animaux à sang froid qui pondent des œufs et qui sont souvent recouverts d'écailles. Leurs jambes étaient placées sous leur corps plutôt que sur le côté de leur corps (pensez à un crocodile).

Donc, ce que vous auriez pu penser être des dinosaures volants étaient en fait ce que les scientifiques appellent des reptiles volants, connus sous le nom de ptérosaures. Des exemples de ptérosaures sont le Pteranodon et le Pterodactylus par exemple.

Les dinosaures et les reptiles volants vivaient à la même époque et partageaient des habitats. En fait, comme les dinosaures, les fossiles de ptérosaures ont été trouvés partout dans le monde. Les preuves fossiles suggèrent que les reptiles volants remontent dès le Trias tardif (il y a environ 220 millions d'années) et ont volé dans les cieux jusqu'à la fin du Crétacé (il y a environ 65 millions d'années).

Tupandactylus imperator

Tupandactylus imperator. By Dmitry Bogdanov [CC BY-SA 3.0]

Les Ptérosaures

Le Ptérodactyle est le terme commun pour les reptiles ailés appelés ptérosaures, qui appartiennent à l'ordre taxonomique des Ptérosauria. Les scientifiques évitent généralement d'utiliser le terme et se concentrent sur des genres individuels, tels que le Pterodactylus et le Pteranodon.

Selon David Hone, membre de l'équipe de paléontologues à l'Université Queen Mary de Londres, il existe à ce jour, au moins 130 genres de ptérosaure valides. Ils étaient très répandus et vivaient dans de nombreux endroits à travers le monde, de la Chine à l'Allemagne en passant par les Amériques (découvert au Texas pour l'Amérique du Nord notamment).

Les ptérosaures sont apparus pour la première fois à la fin du Trias et ont parcouru le ciel jusqu'à la fin du Crétacé (228 à 66 millions d'années), selon un article publié en 2008 dans la revue scientifique allemande Zitteliana. Les ptérosaures vivaient parmi les dinosaures et ont disparu à peu près à la même époque, mais ils n'étaient pas des dinosaures. Les ptérosaures étaient plutôt des reptiles volants.

Dimorphodon macronyx

Dimorphodon macronyx. Par John Conway [CC BY-SA 3.0]

Les oiseaux modernes ne descendaient pas des ptérosaures ; les ancêtres des oiseaux étaient de petits dinosaures terrestres à plumes.

Le premier ptérosaure découvert fut le Ptérodactyle, identifié en 1784 par le scientifique italien Cosimo Collini, qui pensait avoir découvert une créature marine qui utilisait ses ailes comme pagaies.

En 1801, un naturaliste français, Georges Cuvier, a suggéré que ces créatures pouvait en fait voler, puis a inventé le terme "Ptérodactyle" en 1809 après la découverte d'un squelette fossile en Bavière, en Allemagne. C'était le terme utilisé jusqu'à ce que les scientifiques se rendent compte qu'ils trouvaient différents genres de reptiles volants. Cependant, "ptérodactyle" est resté le terme populaire.

 

Pterodactylus vient du mot grec pterodaktulos, signifiant "doigt ailé", qui est une description appropriée de son appareil volant. Le composant principal des ailes du Ptérodactyle et d'autres ptérosaures était constitué d'une membrane cutanée et musculaire qui s'étendait du quatrième doigt très allongé des mains de l'animal aux membres postérieurs.

Ces reptiles avaient aussi des membranes entre les épaules et les poignets (incorporant peut-être les trois premiers doigts des mains), et certains groupes de ptérosaures avaient une troisième membrane entre les pattes, qui pouvait être reliée à une queue ou incorporée à celle-ci.

Les reptiles volants du crétacé vous intéressent ? Alors la Figurine Hatzegopteryx vous plaira certainement 🦅

Figurines Dinosaures Volants

Les premières recherches ont suggéré que les ptérosaures étaient des animaux à sang froid qui se prêtaient mieux au vol à voile qu'au vol actif. Cependant, les scientifiques ont découvert plus tard que certains ptérosaures, dont le Sordes pilosus et le Jeholopterus ninchengensis, avaient un pelage poilu composé de filaments en forme de poils appelés pycnofibres, suggérant qu'ils avaient le sang chaud et généraient leur propre chaleur corporelle, selon une étude publiée dans le Bulletin scientifique chinois en 2002.

De plus, une étude parue en 2010 dans le journal Plos One suggère que les ptérosaures ont de puissants muscles de vol, qu'ils peuvent utiliser pour marcher en quadrupède (à quatre pattes) comme les chauves-souris vampires et sauter en l'air. Une fois en vol, les plus gros ptérosaures (Quetzalcoatlus northropi) pouvaient atteindre des vitesses de plus de 108 km/h pendant quelques minutes, puis planer à des vitesses de croisière d'environ 90 km/h, toujours selon l'étude.

Comparaisons des structures osseuses - Ptérosaures, Chauves-souris, Oiseaux

Comparaisons des structures osseuses - Ptérosaures, Chauves-souris, Oiseaux

Les tailles des ptérosaures

Le Pterodactylus antiquus (la seule espèce connue du genre) était un ptérosaure relativement petit, avec une envergure adulte estimée à environ 1,06 mètre, selon une étude publiée en 2012 dans la revue Paläontologische Zeitschrift. Il y a eu une certaine confusion au départ, quant à la taille du Ptérodactyle, car certains spécimens se sont révélés être des juvéniles plutôt que des adultes.

Le ptéranodon, un animal volant découvert en 1876 par Othniel C. Marsh, était beaucoup plus grand. Son envergure variait de 2,7 à 6 m, selon une étude publiée en 2000 dans Current Research in Earth Sciences, un bulletin du Kansas Geological Survey.

Quetzalcoatlus northopi

Quetzalcoatlus northopi se nourrissant à terre. Par Mark Witton and Darren Naish [CC BY 3.0]

Le plus petit ptérosaure connu, appelé Nemicolopterus crypticus, a été découvert dans la partie occidentale de la province chinoise du Liaoning. Il avait une envergure de seulement 25 centimètres, selon une description de l'animal, publiée en 2008 dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences.

L'un des plus grands ptérosaures serait le Quetzalcoatlus northropi, dont l'envergure aurait atteint 11 mètres et pesait plus de 250 kilos, selon l'article Plos One de 2010.

Un autre grand ptérosaure était le Coloborhynchus capito, qui avait environ 7 mètres d'envergure. Cette découverte, décrite dans un article paru en 2012 dans la revue Cretaceous Research, fait suite à l'examen d'un fossile qui se trouvait au Natural History Museum of London depuis 1884.

Caractéristiques physiques

Étant donné le grand nombre de types différents de ptérosaures, les caractéristiques physiques des reptiles ailés variaient considérablement selon les genres.

Pteranodon sternbergi

Pteranodon sternbergi - adaptations au milieu aérien. Par Hugo Salais López [CC BY-SA 3.0]

Les ptérosaures avaient souvent un long cou, qui avait parfois des poches à gorge semblables à celles des pélicans pour attraper le poisson. La plupart des crânes de ptérosaure étaient longs et munis de dents en forme d'aiguilles. Cependant, les ptérosaures de la famille taxonomique des Azhdarchidés, qui régnaient dans le ciel du Crétacé supérieur, comprenaient le Quetzalcoatlus northropi, un reptile sans dents, selon une étude publiée en 2014 dans le journal ZooKeys.

Un trait distinctif des ptérosaures était la crête sur leur tête. Bien qu'on ait d'abord pensé que les ptérosaures n'avaient pas de crêtes, on sait maintenant que les crêtes étaient répandues dans tous les genres de ptérosaures et se présentaient sous diverses formes.

Par exemple, certains ptérosaures avaient de grandes crêtes osseuses, tandis que d'autres étaient charnues et sans os sous-jacent. Certains ptérosaures semblent même avoir eu une crête en forme de voile, composée d'une membrane reliant deux grands os sur la tête. Nous savons maintenant que les crêtes de ptérosaure avaient toutes sortes de combinaisons, d'os et de chair.

Invitez-vous dans le jurassique avec les décorations Dino Jurassic 🦖

Fossile Dinosaure Volant

Au fil des années, les scientifiques ont proposé de nombreuses utilisations possibles de ces crêtes, notamment qu'elles servaient à réguler la chaleur ou à servir de gouvernails en vol. Cela étant, presque toutes les hypothèses ont échoué aux tests les plus élémentaires. Les modèles montrent que les crêtes ne sont pas des gouvernails efficaces et que de nombreux petits ptérosaures ont des crêtes même s'ils n'en auraient pas besoin pour dissiper la chaleur.

Ce qui semble le plus probable, c'est que les crêtes aient été utilisées pour la sélection sexuelle.

Plusieurs sources de données qui appuient cette fonction des crêtes, peut-être plus particulièrement le fait que les juvéniles, qui ressemblent à des versions miniatures de ptérosaures adultes, n'ont pas de crêtes, ce qui suggère que les structures sont utilisées pour quelque chose qui ne concerne que les adultes, comme la reproduction.

Que mangeaient les ptérosaures ?

Les ptérosaures étaient des carnivores, bien que certains aient parfois mangé des fruits. Ce que mangeaient les reptiles dépendait de l'endroit où ils vivaient, certaines espèces passaient leur vie autour de l'eau, tandis que d'autres étaient plus terrestres.

Les ptérosaures terrestres mangeaient des carcasses, des bébés dinosaures, des lézards, des œufs, des insectes et divers autres animaux. Ils étaient probablement des chasseurs assez actifs de petites proies. Les ptérosaures qui aiment l'eau ont mangé une variété de vie marine, y compris des poissons, des calmars, des crabes et d'autres mollusques.

Hatzegopteryx

Certains ptérosaures, comme l'Hatzegopteryx (250-360 kilos - 10-12 mètres), pouvaient être des prédateurs redoutables au sol. Par Mark Witton [CC BY-SA 4.0]

Les ptérosaures juvéniles mouraient souvent par noyade au lieu d'être mangés. Pour tester cela, David Hone et son collègue Donald Henderson ont modélisé comment les ptérosaures pouvaient flotter sur l'eau. Ils ont constaté que les ptérosaures flottaient bien, mais qu'ils avaient de mauvaises postures flottantes, dans lesquelles leur tête reposait très près de l'eau, sinon sur l'eau.

Cela suggère que les ptérosaures aquatiques ne passeraient pas beaucoup de temps à la surface de l'eau et se lanceraient dans les airs peu après avoir plongé pour trouver de la nourriture afin d'éviter la noyade. Cependant, les jeunes ptérosaures qui n'ont pas encore de muscles forts ou qui apprennent encore à voler auraient plus de difficultés à se remettre en l'air après une plongée, ce qui pourrait entraîner la noyade.

Crâne de Ptérosaure

Cet article vous a plu ? Les articles suivants devraient également vous intéresser :

Vous aimerez aussi lire

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré