TOUT SAVOIR SUR LE PARASAUROLOPHUS

Le Parasaurolophus était un dinosaure herbivore et faisait partie d'un groupe de dinosaures à bec de canard (ornithopode). Il y avait trois espèces de Parasaurolophus qui vivaient il y a 76 à 65 millions d'années (fin du Crétacé) sur un territoire de l'Amérique du Nord. Ses fossiles ont été trouvés dans des endroits tels que l'Alberta (Canada) en 1920, le Nouveau-Mexique et l'Arizona.

Le Parasaurolophus était un dinosaure ornithischien bipède et herbivore qui vivait dans ce qui allait devenir le Midwest nord-américain à la fin du Crétacé. Il est reconnaissable à sa crête longue et émoussée qui dépasse de l'arrière de son crâne. Bien que le but exact de cette crête fasse l'objet d'un débat, sa valeur esthétique, la régulation de la température et même la vocalisation ont toutes été proposées comme des utilisations possibles de la formation.

Le Parasaurolophus aurait pu marcher sur deux ou quatre pattes, selon la situation. Il mesurait 9 mètres de long, à l'âge adulte.

Squelette de Parasaurolophus

Squelette de Parasaurolophus - Par Lisa Andres from Riverside, USA [CC BY 2.0]

À quoi ressemblait le Parasaurolophus ?

Mesurant environ 4,9 mètres de haut, avec une longueur d'environ 9 mètres et pesant environ 3,5 tonnes, le Parasaurolophus était un dinosaure relativement volumineux et est souvent représenté debout sur ses deux épaisses pattes arrière musclées, avec une large queue pointue et un corps de forme ovale. Le Parasaurolophus avait une tête longue et étroite avec de grands yeux sur un cou de longueur moyenne. Son bec était dur et son museau étroit. Il avait une peau à texture caillouteuse ressemblant à des écailles.

Le Parasaurolophus est surtout reconnaissable à sa crête crânienne large et élaborée qui, selon les chercheurs, aurait pu mesurer jusqu'à 2,5 mètres de long.

Parasaurolophus

Reconstitution du Parasaurolophus

Attributs physiques du Parasaurolophus

Les paléontologues pensent que le Parasaurolophus avait une bonne vue et une bonne ouïe. Étant un ornithopode, la Parasaurolophus aurait eu une intelligence intermédiaire. De plus, cet herbivore n'avait pas d'armes puisqu'il n'avait pas de longue queue pour fouetter, de griffes ou d'armure pour se protéger des prédateurs.

La fonction de la crête crânienne du Parasaurolophus a été débattue par les paléontologues pendant des siècles et plusieurs théories ont été émises sur son utilisation, certaines beaucoup plus ridicules que d'autres. Il a été dit que la crête aurait pu être utilisée pour soutenir et déplacer la tête, comme arme de combat entre individus de la même espèce, qu'elle aurait pu servir à lancer des jets de "feu chimique" sur des ennemis, et qu'elle aurait pu être utilisée par un mode de vie aquatique sous la forme d'un tuba ou d'un piège à air pour empêcher l'eau d'atteindre les poumons.

Vos petits aiment le Parasaurolophus ? Alors ils adoreront les peluches le représentant 🦖

Peluches dinosaures

Cependant, toutes ces théories ont été discréditées et le consensus général aujourd'hui est que la crête avait plusieurs fonctions différentes qui ont changé avec l'âge. On pense que la crête était utilisée pour la reconnaissance visuelle entre les espèces et les sexes, pour la résonance acoustique et l'amplification du son (utilisée pour créer un son de corne de brume) ainsi que pour la thermorégulation.

La crête crânienne du Parasaurolophus était creuse et se composait des os prémaxillaires et nasaux avec de longs tubes distincts menant de chaque narine à l'extrémité de la crête, puis de nouveau dans le crâne. Les scientifiques pensent que les deux tubes creux à l'intérieur de la crête auraient été utilisés pour émettre des sons distinctifs, suffisamment distincts pour avoir été identifiés individuellement, afin de pouvoir appeler et communiquer avec les autres membres du troupeau, notamment lors de la période de reproduction.

On pense que le son ressemblait à un bruit de corne de brume, créé en expirant l'air des tubes, les femelles ayant créé des sons de fréquences plus basses. Le chercheur David Weishampel a suggéré qu'un Parasaurolophus adulte pouvait être capable de produire des fréquences entre 48-240 Hz, les jeunes créant des fréquences plus élevées de 75-375 Hz, auxquelles les Parasaurolophus adultes étaient également plus sensibles.

Où vivait le Parasaurolophus ?

Le Parasaurolophus vivait dans ce qui est aujourd'hui l'Amérique du Nord, sur un territoire allant de l'Alberta, au Canada, au Nouveau-Mexique, aux États-Unis.

Il y a 65 millions d'années, dans ce qui est aujourd'hui l'Alberta, au Canada, le climat aurait été plus chaud, sans gel, mais avec des saisons humides et sèches importantes. Le Parasaurolophus aurait vécu dans la région forestière, mais aurait également migré vers les plaines et les marécages et se serait déplacé vers des terres plus élevées pour se reproduire et permettre aux femelles de nicher.

Ces dinosaures auraient vécu en grands troupeaux et, face au danger, ils se seraient déplacés rapidement comme ces grands troupeaux pour confondre leurs prédateurs. L'un de ces prédateurs de Parasaurolophus était le dinosaure carnivore Albertosaurus.

Le Parasaurolophus vivait alors dans un environnement chaud et marécageux avec beaucoup de rivières et de plaines inondables, aux côtés d'autres dinosaures tels que le Corythosaurus, le Chasmosaurus, le Pentaceratops, le Centrosaurus, le Struthiomimus, l'Ankylosaure, ainsi que l'Albertosaurus.

Figurine Dinosaure Parasaurolophus

Comment le Parasaurolophus se déplaçait-il ?

On pense que le Parasaurolophus passait d'un mouvement bipède à un mouvement quadrupède, car il avait des pattes avant exceptionnellement fortes. Les fortes pattes arrière de cette espèce en auraient également fait un dinosaure se déplaçant relativement vite, à une vitesse estimée à 25 km/h.

On pense que le Parasaurolophus aurait été bipède pour marcher et courir afin d'être attentif au danger et de se défendre. Cependant, lorsqu'il se nourrissait, le Parasaurolophus aurait adopté une position quadrupède.

Teratophoneus attaquant un Parasaurolophus

Que mangeait le Parasaurolophus ?

Ce dinosaure était un herbivore et aurait très probablement mangé des aiguilles de pin provenant de conifères ainsi que des feuilles et des brindilles. Son long cou lui aurait permis d'atteindre une hauteur de 3 mètres dans les arbres pour se nourrir et de fouiller le sol.

Le Parasaurolophus avait un bec dur qu'il aurait utilisé pour couper la végétation, avec des centaines de petites dents, disposées en piles, dans ses joues qu'il aurait utilisées pour broyer chaque bouchée. En raison de son bec étroit, on pense que le Parasaurolophus était plus sélectif que les autres Hadrosaures à crête et à large bec.

Lampe de Chevet Dinosaure

Paléontologie et découverte du Parasaurolophus

Le Parasaurolophus a été découvert en 1920 par un groupe de l'université de Toronto, dans l'Alberta, au Canada. Le nom Parasaurolophus signifie "lézard à crête", car les premiers paléontologues pensaient à l'origine que ce dinosaure était un parent direct du genre Saurolophus, mais ce n'est plus le cas.

Le Parasaurolophus est l'un des plus rares hadrosauridés connus dans les faits, n'étant connu que de quelques bons spécimens.

Le Parasaurolophus a été décrit et nommé pour la première fois en 1922 par William Parks, après la découverte d'un crâne et d'un squelette partiel (auquel il manquait la plus grande partie de la queue et des pattes arrière sous les genoux) dans l'Alberta, au Canada. Cette découverte a été faite en 1920 par une équipe de l'université de Toronto. Les restes ont été trouvés le long de la rivière Red Deer, près de Sand Creek, dans une zone aujourd'hui reconnue comme étant de l'époque campanienne, la formation de Dinosaur Park du Crétacé supérieur.

On pensait à l'origine que le Parasaurolophus était étroitement lié au Saurolophus en raison de la crête superficiellement similaire, ce qui explique son nom. Par la suite, les paléontologues ont réévalué le Parasaurolophus et ont réalisé qu'il faisait partie du groupe des lambéosaurinés, une sous-famille des hadrosauridés.

Nom

Parasaurolophus

Époque

Crétacé

Classification

Herbivore

Ordre

Ornithischiens

Poids

2,5 à 3,17 tonnes

Longueur

9 à 10 mètres

Hauteur

4,9 mètres

Vitesse maximale

40 km/h

Découvertes

États Unis et Canada

Maintenant que vous connaissez tous les secrets sur le Parasaurolophus, découvrez :

Vous aimerez aussi lire

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré