7 Extinctions de Masse (définition, causes, situation actuelle)

La mort des dinosaures n'était que l'un des sept événements mondiaux qui ont vu des millions d'espèces anéanties. 

Comment ces événements se produisent-ils ? 

Et comment pouvons-nous empêcher que cela se reproduise ?

Au cours des 10 000 dernières années, la Terre a été au milieu d'un autre événement d'extinction qui anéanti rapidement les animaux de notre planète. 

En ce moment, les humains se retrouvent au début de la dernière extinction de masse, qui vas beaucoup plus rapidement que n'importe laquelle des autres.

Depuis 1970, les populations d'espèces de vertébrés ont diminué en moyenne de 68 %, et actuellement plus de 35 000 espèces sont considérées comme menacées d'extinction.

Au cours du seul XXe siècle, pas moins de 543 vertébrés terrestres ont disparu.

Il y a environ 445 millions d'années :  l'extinction de l'Ordovicien

La première extinction de masse connue, l'extinction de l'Ordovicien, a eu lieu à une époque où la plupart de la vie sur Terre vivait dans les mers. 
Les principales victimes étaient des invertébrés marins, notamment :
  • des brachiopodes,
  • des trilobites,
  • des bivalves
  • et des coraux;

de nombreuses espèces de chacun de ces groupes ont disparu pendant cette période. 

La cause de cette extinction ? 

On pense que le principal catalyseur a été le mouvement du supercontinent Gondwana dans l'hémisphère sud de la Terre, qui a fait monter et descendre le niveau de la mer à plusieurs reprises sur une période de millions d'années, éliminant ainsi les habitats et les espèces. 

Le début d'une période glaciaire à la fin de l'Ordovicien et des changements dans la chimie de l'eau peuvent également avoir été des facteurs de cette extinction.

Achetez maintenant ces articles inoubliables pour vos enfants 👍

Il y a environ 370 millions d'années :  Extinction du Dévonien tardif

Vers la fin de la période dévonienne, il y a environ 370 millions d'années, deux événements majeurs connus sous le nom d'événement de Kellwasser et d'événement de Hangenberg se sont combinés pour provoquer une énorme perte de biodiversité.

Étant donné qu'elle s'est déroulée sur une période très longue - les estimations vont de 500 000 à 25 millions d'années - il n'est pas possible d'identifier une cause unique à l'extinction du Dévonien.

Ce sont les invertébrés marins qui ont le plus souffert de cette extinction. Comme lors de l'extinction de l'Ordovicien, de nombreuses espèces de coraux, de trilobites et de brachiopodes ont disparu.

Les coraux, en particulier, ont été si durement touchés qu'ils ont presque disparu et ne se sont pas reproduits avant l'ère mésozoïque, près de 120 millions d'années plus tard.

Toutes les espèces de vertébrés n'ont cependant pas été épargnées ; les premiers poissons osseux connus sous le nom de placodermes ont connu leur fin lors de cette extinction.

Découvrez les dents dinosaures et créez votre collection:

Il y a 252 millions d'années :  Extinction du Permien-Trias

L'extinction du Permien-Trias a tué tellement de vie sur Terre qu'elle est également connue sous le nom de Grande Mort.

Les invertébrés marins ont été particulièrement touchés par cette extinction, en particulier les trilobites, qui ont finalement été entièrement tués.

Aucune forme de vie n'a été épargnée par cette extinction, qui a causé la disparition de plus de 95 % des espèces marines et plus de 70 % des vertébrés terrestres.

Tant d'espèces ont été anéanties par cette extinction massive qu'il a fallu plus de 10 millions d'années pour se remettre de l'énorme coup porté à la biodiversité mondiale. 

On pense que cette extinction est le résultat d'un changement climatique progressif, suivi d'une catastrophe soudaine.

Des causes telles que :

  • des éruptions volcaniques
  • des impacts d'astéroïdes
  • et une libération soudaine de gaz à effet de serre du fond marin ont été proposées,

mais le mécanisme derrière la grande extinction reste un mystère.

Voici notre meilleur œuf dinosaure :

Il y a 201 millions d'années :  l'extinction du Trias-Jurassique

Cette extinction s'est produite quelques millénaires seulement avant l'éclatement du supercontinent de la Pangée.

Bien que ses causes ne soient pas définitivement comprises - les chercheurs ont suggéré que :

  • le changement climatique
  • un impact d'astéroïde
  • ou une série d'énormes éruptions volcaniques

étaient des causes possibles - ses effets sont indiscutables.

L'événement d'extinction du Trias-Jurassique a eu lieu quelques milliers d'années seulement avant l'éclatement du supercontinent Pangée.

Plus d'un tiers des espèces marines ont disparu, tout comme la plupart des grands amphibiens de l'époque, ainsi que de nombreuses espèces apparentées aux crocodiles et aux dinosaures

Vos enfants s'amuseront follement à creuser, fouiller et explorer:

Il y a 66 millions d'années :  Extinction Crétacé-Paléogène 

Outre ses victimes les plus célèbres, les dinosaures non aviaires, l'événement du  Crétacé-Paléogène a provoqué l'extinction des ptérosaures et de nombreuses espèces de mammifères primitifs, ainsi qu'une multitude d'amphibiens, d'oiseaux, de reptiles et d'insectes.

La vie dans les mers a également été gravement perturbée, les dommages subis par les océans ayant entraîné l'extinction de reptiles marins comme les mosasaures et les plésiosaures, ainsi que des ammonites, qui constituaient alors l'une des familles d'animaux les plus diverses de la planète.

Au total, les scientifiques estiment que 75 % des espèces vivant à l'époque de l'extinction Crétacé-Paléogène ont été éliminées.

L'extinction de l'Holocène

L'extinction de l'Holocène n'a pas été définie par un événement dramatique comme l'impact d'un météore.

Il s'agit plutôt d'une série quasi constante d'extinctions qui ont marqué les quelque 10 000 dernières années, alors qu'une seule espèce - l'homme moderne - est parvenue à dominer la Terre.

Certains ont même suggéré que l'extinction de l'Holocène serait mieux nommée l'extinction de l'Anthropocène, en raison du rôle joué par les humains dans cette perte continue de biodiversité dans le monde. 

Découvrez ici nos modèles de griffe de dinosaure: 

Et la septième extinction de masse ? 

Les scientifiques pensent que la Terre traverse actuellement sa sixième extinction de masse.

Cependant, il se peut qu'il y ait eu un autre incident de ce type dans le passé de notre planète que les chercheurs avaient ignoré jusqu'à présent, selon une étude.

À la lumière de ces découvertes, les auteurs de l'étude - Michael Rampino de l'Université de New York et Shu-Zhong Shen de l'Université de Nanjing en Chine - suggèrent que :

«La perte actuelle de biodiversité devrait peut-être être qualifiée de "septième" extinction de masse.»

Les scientifiques affirment que l'événement en question, connu sous le nom de « Crise de la biodiversité de la fin de Guadalupe », s'est produit il y a environ 260 millions d'années et que sa gravité était auparavant sous-estimée.

La crise de la fin de Guadalupe était considérée par beaucoup comme un événement d'extinction mineur.

Les dernières données, cependant, suggèrent qu'environ 60% des espèces marines ont disparu, et peut-être un nombre égal d'espèces non marines.

Ainsi, la crise de la fin de Guadalupe était apparemment une extinction de masse majeure.

L'épreuve de fin de Guadalupe a été quelque peu sélective.

Les environnements des récifs coralliens ont été très durement touchés. Les communautés des fonds océaniques et les organismes nageurs tels que les ammonoïdes enroulés ont été durement touchés.

Sur terre, de nombreuses espèces de reptiles ont disparu.

L'événement a donc été grave, à la fois en nombre d'espèces disparues et en le plus grand dommage écologique. 

Décorez votre intérieur avec cette réplique: 


Les humains sont-ils coupables ?

 

Depuis le début de la révolution industrielle polluante en 1760, les humains ont été le principal contributeur à la crise environnementale actuelle de la Terre

  • Des émissions de gaz à effet de serre
  • à l'appauvrissement de la couche d'ozone
  • en passant par la déforestation ,
  • l'accumulation de plastique
  • et le commerce illégal d'animaux,

les humains ont activement dépouillé le monde de certaines espèces et en ont menacé de nombreuses autres.

Il y a ceux qui soutiennent que le changement climatique et l'extinction des espèces animales font naturellement partie de la vie, et à certains égards, c'est vrai. 

Après tout, les cinq premières extinctions de masse se sont produites sans la présence humaine.

Cependant, la différence est la vitesse à laquelle ces extinctions massives se produisent. 

Les fossiles ne nous disent pas seulement quelles créatures existaient avant nous, mais aussi combien de temps une espèce peut naturellement survivre avant de disparaître sans intervention humaine.

Des études ont montré que certaines espèces disparues de la Terre auraient continué à survivre pendant 800 à 10 000 ans sans l'interférence des activités humaines.

Pour prolonger le plaisir avec vos enfants:

Questions souvent posées par les lecteurs :

Une extinction massive est-elle à venir ?

Lors des extinctions massives, au moins trois quarts de toutes les espèces cessent d'exister en l'espace d'environ 3 millions d'années. Certains scientifiques pensent qu'au rythme actuel, nous pourrions perdre ce nombre en quelques siècles. Rien qu'au cours des prochaines décennies, au moins un million d'espèces risquent d'être anéanties.

Qu'est-ce qui définit une extinction de masse ?

Un événement d'extinction de masse se produit lorsque des espèces disparaissent beaucoup plus rapidement qu'elles ne sont remplacées . Ceci est généralement défini comme la perte d'environ 75% des espèces du monde en un temps géologique "court" - moins de 2,8 millions d'années.

Notre capacité d'adaptation est si unique que nous pourrions même survivre à une extinction massive. S'ils étaient prévenus dix ans à l'avance d'une attaque d'astéroïde, les humains pourraient probablement stocker suffisamment de nourriture pour survivre à des années de froid et d'obscurité, ce qui permettrait de sauver une grande partie, voire la totalité, de la population.

  • Activité volcanique.
  • Changement climatique.
  • Diminution des niveaux d'oxygène dans l'océan profond.

Quelle a été la pire extinction de masse ?

L'événement de la fin du Crétacé qui a eu lieu il y a 66 millions d'années et a conduit à la perte de la plupart des groupes de vertébrés de grande taille, y compris les dinosaures non oiseaux.

Quelle extinction de masse a tué les dinosaures ?

L'extinction Crétacé-tertiaire.

L'extinction humaine est-elle inévitable ?

L'extinction humaine n'est pas inévitable, et il est encore possible de renverser cette probabilité. Mais le sauvetage de ce destin sera difficile. Des forces sont en jeu pour nous maintenir sur la voie d'un désastre catastrophique. Et on pourrait rapidement se retrouver dans une situation où le sauvetage n'est plus envisageable.

Tout le monde va adorer: 



Vous aimerez aussi lire

56 Animaux Disparus que l’on regrette… (ou pas)

Les extinctions d'espèces animales peuvent être causées par des événements naturels tels que : le réchauffement le refroidissement climatique ou les changements du niveau de la mer. La destruction de...

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré